Duverne critique la méthode de travail de Y. Gourcuff

Duverne critique la méthode de travail de Y. Gourcuff

Le - Anciens- Par

Parti de l'Olympique Lyonnais au début de cet été après pourtant presque 20 ans de collaboration répartis en 3 périodes, le préparateur physique Robert Duverne (qui s'était aussi occupé de l’équipe de France) n'a pas été tendre, dans France Football, avec le président de l'OL Jean-Michel Aulas et l'ancien meneur bordelais Yoann Gourcuff, les accusant pour faire simple de ne pas l'avoir écouté et  d'avoir fait porter leurs soucis sur lui.

" Il n’y a pas eu autant de blessés qu’on veut bien le dire à l’OL la saison dernière. Les blessés c’est une excuse facile. Les problèmes de Lyon la saison dernière ne se résument pas qu’aux blessés. Mais, si on fait de la communication, qu’on souhaite faire, en sorte qu’on résume la saison passée qu’aux blessés, on peut. Et comme le président Aulas est un très grand communicant, c’est ce qu’il a utilisé ! Combien de fois j’ai assumé toutes les blessures parce que ça pouvait être dans l’intérêt du club, de l’entraîneur... J’étais le préparateur physique de la performance de l’équipe pour les matches, mais j’étais placé sous la direction de l’entraîneur général. Tous les matins, il y avait une réunion où l’on décidait du contenu de l’entraînement. Ensemble, on décidait de la reprise d’un joueur.

(...) Yoann Gourcuff et Jean-Michel Aulas ont un point commun : ils écoutent les gens qui disent ce qu’ils ont envie d’entendre. (...) Gourcuff, Je ne sais pas ce que lui avaient dit ses propres conseillers ou ses préparateurs physiques.  Il a toujours eu des conseils qu’il appliquait. Mais j’aurais aimé que ce soit un peu plus les miens. (...)  Quand je suis revenu au club (en 2011, ndlr), Yoann m’a fait une première saison en ne se déplaçant qu’en pas chassés et pas latéraux. La deuxième saison, il me faisait toujours la rétroversion du bassin et ses étirements. Et il a fait une troisième saison avec des respirations, des inspirations forcées.

(…) Son problème n’est pas que d'ordre physique. C’est normal d’écouter ses sensations. Mais après il y a des devoirs parce qu’on est dans un sport collectif. Maldini en avait parlé. Il a tout dit. Duverne, c’est un bon à rien. Mais Maldini c’est la grande classe. Il ne dézingue pas un mec gratuitement. Et je suis entièrement d’accord avec lui. Mais ce n’est pas irréversible. Parce que Gourcuff reste un joueur exceptionnel. Il faut qu’il accepte de s’entraîner comme les autres, de redevenir un joueur au milieu d'un groupe. "


Pour rappel, le défenseur italien déclarait en 2010, à propos de son ancien équipier au Milan AC (2006-08) : "Gourcuff s’est trompé à 100% quand il était au Milan. Son problème ici, c’était son comportement. Il n’avait pas envie de se mettre à la disposition du groupe. La tactique, il ne voulait pas la travailler. Il n’était pas non plus toujours à l’heure. "

Girondins33 recrute !

Passioné des Girondins et habité d'une âme de rédacteur ?

Rejoignez-nous !

En continu