Dugarry : "Je préférais une CDL avec des potes qu'une C1 avec des mecs dont je n'avais rien à foutre"

Dugarry : "Je préférais une CDL avec des potes qu'une C1 avec des mecs dont je n'avais rien à foutre"

Le - Vidéo - Par

Hier soir, l'émission d'SFR Sport "Le Vestiaire" a été un véritable show de la part de Christophe Dugarry. L'ancien attaquant formé aux Girondins de Bordeaux a enchaîné les révélations critiques sur sa carrière, admettant sans problème avoir été un joueur dilettante, privilégiant souvent son plaisir au travail. Extraits :


« Je sais que je n’avais pas l’esprit pour être le meilleur joueur du monde. J’ai toujours dit que je préférais gagner une Coupe de la Ligue avec des potes qu’une Ligue des Champions avec des mecs dont je n’avais rien à foutre. J’adorais le foot, mais j’étais plus heureux dans le plaisir, l’esthétisme, je n’ai jamais voulu devenir le meilleur attaquant du monde, jamais, même si je pense que j’avais des qualités au-dessus de la moyenne. Voilà… A Marseille, j’étais bien, je vivais bien. Après les entraînements, on allait bouffer, faire des barbecues, jouer à la pétanque. On m’a dit : ‘Pars à la juve !’, j’ai répondu que je préférais être avec mes potes. Mon seul regret, c’est d’avoir signé à Barcelone. Autrement, sur le reste, non. Après, je crois que si j’avais été un joueur vaillant… Disons que j’ai beaucoup joué sur mon talent, sur ce que je savais faire. Pour aller plus haut, il y avait des sacrifices que je n’étais pas prêt à faire. Voilà... »


Dugarry : "Je préférais une CDL avec des potes qu'une C1 avec des mecs dont je n'avais rien à foutre"

Contenu sponsorisé

En continu