Diego Solis : "Une personne remarquable, il ne parlait jamais de lui"

Diego Solis : "Une personne remarquable, il ne parlait jamais de lui"

Le - Carnet Noir - Par

Quelques heures après que la mort d'Emiliano Sala ait été confirmée, une fois son corps retrouvé et identifié, trois semaines après le tragique accident d'avion, le village de son enfance, Progreso, pleure son héros local. Horacio, le père de l'ancien attaquant argentin des Girondins et du FC Nantes, y vit toujours, mais la petite taille de la ville fait que tout le monde connaissait Emi. Pour RMC, plusieurs personnes partagent leur tristesse et leurs souvenirs, dont Diego Solis, entraîneur du guerrier Sala à ses débuts :

"Il était bon, mais sincèrement on ne pouvait pas prévoir qu'il attendrait l'élite, il a fait beaucoup de sacrifices, le football c'était sa passion. C'est une personne remarquable, il ne parlait jamais de lui, il demandait des nouvelles de tout le monde. Nous sommes en état de choc".

Pour Julio Muller, maire de Progreso : "Il y a un avant et un après. Nous sommes un peuple triste, qui souffre... Emi était notre ambassadeur".

Citant une chanson argentine, sur Instagram, la sœur d'Emi, Romina Sala, lui rend ainsi hommage : "Ton âme dans mon âme brillera pour toujours, illuminant ainsi le temps de mon existence".

Diego Solis : "Une personne remarquable, il ne parlait jamais de lui"

Contenu sponsorisé

En continu