@diabate33 : "Sur ce sujet (les jeunes), il y a un gros dilemme"

@diabate33 : "Sur ce sujet (les jeunes), il y a un gros dilemme"

Le - Interview - Par

S'exprimant, après le lourd dossier du mercato, sur le centre de formation, l'informateur @diabate33 a mis le doigt sur un autre sujet qui fait débat au sein du club ; dans l'émission "Le Talk" de WebGirondins : celui de l'utilisation des jeunes joueurs par Paulo Sousa, l'entraîneur du FCGB :

"J'ai parlé de la vision du centre de formation, car c'est important. Au sein du centre de formation, il y a des gens qui sont très compétents et qui ont fait leur travail. Les jeunes ont le niveau aujourd'hui de signer un contrat professionnel. Maintenant, c'est le tremplin. Qu'est-ce qu'on leur propose ? Ça, par contre c'est une vraie question. Il est vrai que, sur ce sujet, il y a un gros dilemme. Paulo Sousa ne compte pas sur les jeunes, car il les trouve trop faibles. Le club aimerait qu'il fasse beaucoup plus appel aux jeunes, mais lui trouve qu'ils n'ont pas le niveau... Qui a raison, qui a tort ? Il n'y a que les résultats sportifs qui peuvent valider tout ça, chacun en fera son bilan. [...] En tout cas, c'est un vrai problème au club, et il ne faut pas oublier que Bordeaux est un club formateur. Bordeaux est un club dans lequel il y a toujours eu de très bons jeunes. Maintenant, s'il ne les utilise pas, c'est compliqué, ça devient toute une politique qui s'effondre. [...] Par contre, je ne suis pas assez calé pour dire si c'est notre politique de joueurs qui est défaillante ou si c'est le coach qui n'utilise pas les joueurs à bon escient. On va dire que tout le monde a raison et que tout le monde a tort. Paulo Sousa a raison parce qu'il voit les joueurs au quotidien et qu'ils n'ont pas forcément le niveau. Inversement, il a tort parce qu'il y a des jeunes joueurs qui ont le niveau et qui ne jouent presque jamais, comme par exemple Yacine Adli, Josh Maja ou encore Yassine Benrahou, lorsqu'il était au club."

Retranscriptions faites par nos soins

@diabate33 : "Sur ce sujet (les jeunes), il y a un gros dilemme"

Contenu sponsorisé

En continu