David Terrier évoque les difficultés du football féminin face au COVID-19

David Terrier évoque les difficultés du football féminin face au COVID-19

Le - Économie - Par

Sur RMC, David Terrier, le vice-président de l'UNFP, a alerté sur les difficultés du football féminin dans cette terrible crise du COVID-19

"Il faut également préciser que dans le monde du football, il y a des footballeuses qui te disent : 'Moi je suis dans le club, j'ai 800€ par mois, et on va me baisser mon salaire. Mais comment je vais faire moi ? Parce que je ne peux plus avoir certains avantages en nature, c'est compliqué, je vais me retrouver en grande détresse. Comment je fais ?'. C'est ça la réalité du football féminin. Quand, à l'époque, Roland (Courbis, ndlr) m'avait appelé pour aller jouer à Ajaccio, je ne gagnais pas ce que je gagnais en Angleterre. Il y a de tout, et il faut de tout dans le football français, c'est ce qui fait sa richesse, et on doit protéger tous les joueurs de la même façon, peu importe où ils jouent. [...] Malheureusement, concernant le football féminin, nous sommes pris au piège de la loi. On va dire à la joueuse : 'Donne-nous les éléments, on te dira ce qu'il a le droit de faire et ce qu'il n'a pas le droit de faire'. Et c'est la seule façon qu'on a de les aider. Il y a une grande solidarité auprès des joueuses qui veulent que leurs statuts évoluent, et on va y travailler avec Noël Le Graët, qui entend et qui comprend tout ça. On a vraiment des filles qui sont dans une détresse financière assez importante."

Retranscription faite par nos soins

David Terrier évoque les difficultés du football féminin face au COVID-19

Contenu sponsorisé

En continu