D. Tholot : "Basic, il y a deux mois, je disais que ce n'était pas bon"

D. Tholot : "Basic, il y a deux mois, je disais que ce n'était pas bon"

Le - Médias - Par

Se livrant sur les Girondins (un de ses ex clubs, où il a joué comme attaquant), pour Sud Ouest, Didier Tholot apporte des compliments supplémentaires à Toma Basic, (re)devenu un titulaire au FCGB, et montrant ses progrès, surtout depuis le départ d'Aurélien Tchouaméni à Monaco :

"Les jeunes, il faut être exigeant avec eux. Après, si un jeune ne fait pas l'effort - peut-être comme Raoul Bellanova (prêté à l'Atalanta Bergame cet hiver, pour 18 mois, avec option d'achat) - de revenir, c'est aussi de sa faute. Mais moi, je ne suis pas du tout dedans, donc je ne sais pas, mais je dis simplement qu'il y a le risque de se couper des jeunes, de pouvoir voir s'il peuvent exploser chez toi. Pour Yassine Benrahou, je redis que son prêt à Nîmes ne me gêne pas du tout, mais l'option d'achat (1.5M€ + 15% à la revente) si, car s'il flambe tu ne l'auras plus.

Mais je dis simplement que le tort sur le cas des jeunes, il n'est pas forcément du côté du staff, car un bon joueur il revient. Toma Basic, il y a deux mois, je disais que ce n'était pas bon au milieu, qu'il était lent, qu'il avait du mal... Mais sur les derniers matches, c'est un des plus performants. Donc ça veut dire qu'il y a des paliers à passer. Mais, ces paliers-là, il faut se garder le droit qu ce soit encore pour les Girondins de Bordeaux. Donc il y a les deux facteurs : le joueur et le club."

Retranscription faite par nos soins

D. Tholot : "Basic, il y a deux mois, je disais que ce n'était pas bon"

Contenu sponsorisé

En continu