Clément Chantôme : "Un joueur de foot sans compétition, c'est un joueur malheureux"

Clément Chantôme : "Un joueur de foot sans compétition, c'est un joueur malheureux"

Le - Anciens - Par

Il fêtera ses 31 ans après demain et pour marquer le coup l'ancien milieu de terrain des Girondins de Bordeaux de janvier 2015 à mai 2016, Clément Chantôme, s'offre un beau challenge : celui de se relancer, après un passage raté à Rennes et une saison de prêt banal à Lens, du côté du Red Star, actuel 16ème du classement de Ligue 2 après 6 journées.

Questionné par 'Le Parisien', l'ex espoir du PSG (1 sélection en A avec les Bleus) se livre sur ce choix :

"Je sors de plusieurs saisons galères avec des blessures et une mise à l'écart à Rennes non justifiée... Ce n'est pas drôle à vivre. Donc j'avais envie de retrouver le plaisir, ici, à Paris, entouré de ma famille, mes amis. Le projet du Red Star m'offre tout ça. Le club a plus de 100 ans, mais connaît un nouveau départ : il attend un nouveau stade Bauer, va ouvrir un centre de formation. J'avais envie d'être au départ de cette aventure. (...) Tout le monde sait que Nicolas Douchez est mon grand ami... C'était un atout, il a facilité ma venue en faisant passer des messages. Mais j'ai aussi écouté le coach (NDLR : Régis Brouard), j'aime son projet de jeu. (...) Si j'avais privilégié l'argent, je ne serais pas venu au Red Star, c'est clair (salaire passant de 100 000 euros par mois à 20 000, NDLR). C'est le projet qui m'a séduit et surtout l'envie de retrouver le plaisir, le jeu. Un joueur de foot sans compétition, c'est un joueur malheureux. J'ai tellement hâte de retrouver un groupe, le terrain. J'ai envie de jouer, j'ai les capacités pour ça..."

Agent du joueur, Stéphane Courbis, explique aussi, toujours dans les colonnes du 'Parisien' :

« En tant que Parisien, le Red Star c’est chez lui. On avait d’autres offres et on aurait pu patienter, mais Clément a été séduit par la présentation du projet. Sur 2-3 ans, il veut participer à cette histoire et reprendre du plaisir. »

Clément Chantôme : "Un joueur de foot sans compétition, c'est un joueur malheureux"

En continu