Cédric Carrasso : "Sur la façon dont mon départ s'est fait, je pense qu'il y a à revoir..."

Cédric Carrasso : "Sur la façon dont mon départ s'est fait, je pense qu'il y a à revoir..."

Le - Anciens- Par

Natif d'Avignon et formé à Marseille, où il a débuté sa carrière et en a effectué une bonne partie, Cédric Carrasso, toujours durant son passage d'hier soir au CFC, a évoqué le destin de son remplaçant sur la Canebière, Steve Mandanda : "Un mec super, un grand gardien, un Monsieur, que j'ai ensuite côtoyé en Équipe de France. Ce qu'il vit est génial". Revenu au club phocéen cet été, Mandanda ("Qui va faire gagner Marseille, car ils vont réussir leur saison grâce à lui") est apprécié de Carrasso, qui, lui, admet être désormais plus proche des Girondins, là où il vient de passer 8 ans en tant que N°1, achevés récemment dans l'émotion et aussi dans... l'incompréhension.

"Marseille, ça a été ma première vie de footballeur, car j’en ai eu deux principales : d’abord l'OM, ensuite les Girondins. Ça a vraiment été de très grands moments, des années exceptionnelles de ma vie. Mais bon, vu que je viens de finir 8 ans aux Girondins, c’est partagé. Même si j'ai commencé à l'OM, je me sens plus proche des Girondins aujourd'hui, car c'est là que j'ai fini.

Dans mon plan de carrière, c’était prévu que je finisse ma carrière aux Girondins... Et peut-être que je la finirai aux Girondins, on ne sait pas (sourire). Mais en tout cas c’était prévu comme ça. Tant que j'étais performant, je ne me voyais pas quitter ce club. Après, les choses font qu’il y a des changements, des décisions, prises en fonction d’une saison… Sur le choix sportif, le club a sa stratégie, et celle-ci est compréhensible, mais après, sur la façon dont ça a été fait, je pense qu’il y a à revoir. Mais c’est la vie de footballeur. J'ai ma petite idée du pourquoi mon départ des Girondins s'est fait de cette manière, mais ce n'est pas encore le temps d'en parler. Aujourd'hui, je vis bien avec cela."

Girondins33 recrute !

Passioné des Girondins et habité d'une âme de rédacteur ?

Rejoignez-nous !

En continu