C. Carpentier : "Si vous prenez des milieux, les jeunes jouent quand ?"

C. Carpentier : "Si vous prenez des milieux, les jeunes jouent quand ?"

Le - Interview GA - Par

Durant son intervention d'hier soir, dans l'émission 'Girondins Analyse' (radio RIG), dont le podcast est dispo par ICI, le journaliste Clément Carpentier (20 Minutes) a évoqué plusieurs thèmes, donné plusieurs informations et développé aussi l'idée que, sportivement, malgré les critiques sur les nouveaux dirigeants, l'équipe 2019-20 de Bordeaux avait de la qualité :

"Le projet du club, il est aussi de mettre les jeunes en avant et pas forcément d'aller chercher des joueurs de partout, mais si les jeunes ne saisissent pas leur chance et ne sont pas à la hauteur - comme par exemple Aurélien Tchouaméni - ; voilà... C'est juste la réalité. Concernant Paulo Sousa, je vais mettre un bémol sur ce qu'il réclame, mais à part 3-4 joueurs dont Costil, De Préville et peut-être Pablo et Otavio il voulait presque changer l'équipe entière. Déjà, un mercato sans trop argent c'est compliqué, mais si en plus l'entraîneur vous demande de changer au moins 7 joueurs c'est encore pire... Donc voilà. Il faut relativiser les demandes de Sousa et ce qu'il se passe, alors j'ai du mal avec les supporters qui disent tous les jours sur les réseaux sociaux, même si les résultats ne sont pas encore là, que rien ne se passe dans ce club, que personne n'arrive, que Saint-Étienne ou Lyon vont beaucoup plus vite que Bordeaux. Mais non, l'été est très chargé au club : 6-7 recrues, 15 départs, un gros nettoyage de l'effectif, puis une restructuration en interne... Je pense que les gens ne se rendent pas compte de ce que sont, aujourd'hui, les Girondins de Bordeaux et donc de leur place dans la Ligue 1.

Aujourd'hui, la priorité, avec le départ de François Kamano, c'est clairement de faire une dernière recrue avant la fin du mercato, qui sera sans doute un ailier ou un attaquant, et la tendance serait plutôt un attaquant. Si ce profil est fait, même s'il faudra évidemment voir son niveau et puis ses références, l'effectif ressemblera à quelque chose. Pour moi, Hwang c'est plus un milieu de terrain qu'un attaquant, mais entre Kalu, De Préville et lui sur les côtés, plus Maja et la recrue dans l'axe, avec aussi une bonne défense à cinq, un milieu renforcé avec Aït Bennasser et un gardien international comme Costil, il y a quand même de la qualité. Ça a de l'allure. Donc les gens qui passent leur temps à critiquer le club, le mercato ou Paulo Sousa, j'ai du mal et je dis qu'il faut savoir être patient. Après, il y a eu un souci au milieu de terrain, c'est vrai, même si Youssef Aït Bennasser arrive pour que ce soit moins difficile. Il pourra jouer avec Otavio voire à sa place s'il se blesse ou qu'il est suspendu. Mais vu les jeunes qu'il y a dans ce secteur, il faut bien les valoriser : Tchouaémni, Adli, Basic, Lottin. C'est aussi une question de projet, un choix stratégique. Le projet, il repose en grande partie sur la vente d'un 'Jules Koundé' par an, donc c'est important et il faut faire jouer les jeunes.

Si vous prenez des milieux à la pelle, comme réclament les supporters, vous les faites jouer quand les jeunes que vous voulez montrer pour les vendre ? C'est surtout Sousa qui voulait des milieux cet été, tout en ayant pourtant refusé que la piste Adrien Silva soit approfondie. Au bout du compte, on verra bien à quoi ressemblera l’effectif lundi soir à minuit. Mais n'oublions pas, non plus, que ça ne sert à rien d'empiler les joueurs car cette saison il n'y a pas de Coupe d'Europe à jouer, donc pas de temps de jeu à donner à tout le monde... Et il y a aussi les 'lofteurs' restants - Sankharé, Baysse, Cafu, Carrique -, qui pourraient pourquoi pas être réintégrés à un moment donné. Mais pour moi, à présent, surtout avec Aït Bennasser, l'équipe est de qualité et même le milieu de terrain il est correct. Il y a ce qu'il faut ; même s'il faut voir comment ça tournerait si Otavio se blesse - ce que je ne souhaite évidemment pas du tout -. Du coup, même si ce n'est pas exceptionnel non plus, et malgré des problèmes de communication qu'on a tous pointé, s'ils font un dernier (bon) coup devant, comme voulu, ils seront plutôt dans les clous de la construction attendue. Je ne suis pas le porte-parole de la nouvelle direction, mais je trouve qu'on est trop sévère par rapport à ce qu'il se passe réellement."

C. Carpentier : "Si vous prenez des milieux, les jeunes jouent quand ?"

Contenu sponsorisé

En continu