Bruno Fievet : "Plusieurs projets se heurtent à King Street aujourd'hui !"

Bruno Fievet : "Plusieurs projets se heurtent à King Street aujourd'hui !"

Le - Interview - Par

Durant l'émission GirondinsideTV, Bruno Fievet, désormais ex-candidat au rachat des Girondins, est revenu sur son échec de sa volonté de rachat du club.

"Je pense avoir échoué car depuis le départ je crie haut et fort que je veux racheter ce club et aujourd’hui je n'ai pas réussi. Le constat est simple, j’ai fait tout ce qui était en mon pouvoir pour le faire. On a fait une belle offre je pense à King Street qui a été refusée. Je suis revenu à la charge il y a quelques semaines. Mais je me heurte à un propriétaire qui, aujourd'hui, refuse le dialogue. Non pas qu’ils ne soient pas vendeur mais ils ne veulent pas vendre à Bruno Fievet. Ce constat d’échec est là comme d’autres projets d’ailleurs. Plusieurs projets se heurtent à King Street. Des projets qui veulent un peu tout changer car il n’y a pas grand chose de positif."

"Je n’ai aucun contact avec eux depuis novembre. J’ai voulu tout couper car tout d’abord c’est pesant. Certains ne comprendront pas cela, mais répondre toujours au même question c’est humainement pesant. 100 millions ce n’est pas des LEGO, ça reste du pognon. Je voulais être honnête, je le regrette mais je n’ai pas réussi. Je voulais remercier tous ceux qui m’ont soutenu pendant tout ce temps. Je m’excuse pour ceux qui y ont cru et j’ai donné raison à ceux qui n’y ont jamais cru. J’assume ce que j’ai fait, je suis content d’avoir essayé même si j’aurais été plus content de réussir. Ce n’est pas une décision facile ni définitive car je suis toujours au service du club. Si demain une opportunité se présente, on saura la saisir. Maintenant, cela ne se fera certainement pas dans ces conditions."

Retranscriptions faites par nos soins

Girondinside TV

Bruno Fievet : "Plusieurs projets se heurtent à King Street aujourd'hui !"

Contenu sponsorisé

En continu