Bordeaux serait presque découragé sur le dossier Pedro, qui s'enlise, et activerait les plans B

Bordeaux serait presque découragé sur le dossier Pedro, qui s'enlise, et activerait les plans B

Le - Mercato - Par

Après Steven Bergwijn, le jeune ailier néerlandais qui reste au PSV Eindhoven malgré de belles offres des Girondins (on parlait de 13-14M€), il semblerait que Bordeaux soit, également, proche de lâcher l'affaire pour Pedro Guilherme Abreu dos Santos, le buteur brésilien de 21 ans de Fluminense.

En effet, comme indiqué hier, le dossier est... très complexe, notamment car Bordeaux semble être le seul acteur à jouer franc-jeu dans les négociations. Le journal L'Équipe confirme ainsi que le FCGB a fait deux offres pour Pedro, dont la dernière de plus de 13M€, mais que 'Flu' ne donne plus de nouvelles depuis deux jours, attendant probablement que les enchères montent grâce à d'autres clubs européens (Dortmund ?) qui pourraient surenchérir et atteindre la barre des 20M€ réclamés.

Les agents de Pedro, eux, même s'ils ont pu dire qu'ils voulaient que leur client aille à Bordeaux, pourraient de leur côté revoir cet avis selon les offres qui leur parviendront par ailleurs ; notamment une possible proposition de... prolongation (avec hausse de salaire) venant de Fluminenese.

En somme, et à moins qu'il ne s'agisse aussi d'un bluff de la part des Marine et Blanc (faire semblant de se retirer pour forcer Fluminense à renouer le contact et à mieux considérer l'offre formulée), Bordeaux pourrait se désister sur ce dossier épineux. "Au bout d’un moment, quand ça traîne, il faut savoir refermer" a même déclaré un dirigeant aquitain à L'Équipe.

Dernièrement, il se disait que Martin Braithwaite (27 ans, Middlesbrough, prêté récemment au FCGB) pouvait être un plan B. L'Équipe révèle aussi que Bordeaux a contacté Jimmy Briand (33 ans, libre après l'échec de son engagement à Montréal), mais faire de l'ancien rennais, lyonnais et guingampais LA recrue offensive bordelaise dans l'axe ne serait pas réellement envisagé ; .ou alors en simple complément, au cas où. D'autre solutions seraient, également, à l'étude.

Bordeaux serait presque découragé sur le dossier Pedro, qui s'enlise, et activerait les plans B

Contenu sponsorisé

En continu