Benoît Costil, pour son 50ème match avec Bordeaux, a encaissé son 6ème but sur coup-franc direct

Benoît Costil, pour son 50ème match avec Bordeaux, a encaissé son 6ème but sur coup-franc direct

Le - Stats - Par

A l'occasion du Bordeaux - Nîmes de ce weekend (3-3, 5ème journée de Ligue 1), le gardien de but et capitaine des Girondins depuis janvier, Benoît Costil (31 ans, sous contrat jusqu'en juin 2021), a disputé son 50ème match, toutes compétitions confondues, avec Bordeaux (dont 41 en L1, 8 en tours préliminaires de Coupe d'Europe et 1 en Coupe de France).

Sur ce total de rencontres, il y a 23 victoires, 9 matches nuls et 18 défaites. L'ancien rennais (avec sa défense) a bouclé 13 de ses 50 matches sans but encaissé, et a concédé, sur les 37 autres rencontres, la somme de... 62 buts.

Sur ces 62 buts, 6 l'ont été sur des coups-francs directs, une phase de jeu où le gardien comptant 1 sélection avec la France A est critiqué par bon nombre de supporters pour des placements et/ou des positionnements de murs jugés mauvais. En attendant, depuis qu'il défend le maillot au scapulaire, Neymar pour Paris, Dimitri Liénard pour Strasbourg, Clément Grenier pour Guingamp, Bertrand Traoré pour Lyon, Ruslan Fomin pour Mariupol et Antonin Bobichon pour Nîmes, ce weekend, ont fait trembler ses filets sur des coups-francs directs ; tous très bien tirés à chaque fois, même si le débat reste ouvert, au moins sur certains cas, pour savoir si Costil aurait pu éviter le but malgré ça.

Benoît Costil, pour son 50ème match avec Bordeaux, a encaissé son 6ème but sur coup-franc direct

Contenu sponsorisé

En continu