Anthony Modeste : "L'action, ce n’est pas ce qui manque en Bundesliga"

Anthony Modeste : "L'action, ce n’est pas ce qui manque en Bundesliga"

Le - Anciens - Par

En Allemagne depuis 2013, avec au milieu (2017-18) une expérience en Chine qui s'est (très) mal passée et lui vaut toujours un conflit avec le Tianjin Quanjian et 14 M€ de salaires en jeu, l'ancien attaquant de Nice, Angers, Bordeaux et Bastia, Anthony Modeste (32 ans), a répondu à L'Équipe dans un entretien paru ce jour.

Il parle de son affection pour le foot allemand et pour l'Allemagne en général, où il a marqué de nombreux buts sous les maillots d'Hoffenheim puis de Cologne :

"C’est un championnat porté vers l’avant, vachement ouvert, avec des buts. On voit très peu de 0-0 ici. C’est assez kiffant. Quand tu aimes le foot, tu aimes quand il y a de l’action. Ce n’est pas ce qui manque en Bundesliga. Tous les coaches ont ce point commun de vouloir marquer 1 but de plus que l’adversaire, tout en gardant bien sûr un certain équilibre. Mais ils se rejoignent tous sur cet aspect offensif, cette volonté d’attaquer à 5 ou 6, avec la moitié de l’équipe.

(...) J’ai tenté ma chance, j’y suis allé et je ne regrette pas du tout. Mes enfants et ma femme se sentent super bien en Allemagne. On est trop heureux. (...) Je me suis très vite adapté. Ce qui est très important, c’est d’apprendre la langue. On ne te demande pas de parler mais au moins de comprendre. L'Allemand, ce n’est pas une langue facile, mais quand tu veux réussir dans un pays, tu mets tous les ingrédients qu’il faut."

Anthony Modeste : "L'action, ce n’est pas ce qui manque en Bundesliga"

Contenu sponsorisé

En continu