Analyse des 4 buts encaissés à Saint-Étienne : une défense en souffrance

Analyse des 4 buts encaissés à Saint-Étienne : une défense en souffrance

Le - La Rédac. - Par

Leur préparation démarrée depuis un mois, les Girondins ont disputé leur deuxième match ce samedi à Saint-Étienne. Face à une équipe déjà prête sur le plan physique et qui dispose de nombreuses armes individuelles, les Girondins ont sombré.

Si les marine et blanc ont encore du travail sur le plan physique, la défense bordelaise alignait trois centraux d'entrée de match. Laurent Koscielny, Paul Baysse et Vukasin Jovanovic derrière deux pistons qu'étaient Enock Kwateng et Sékou Mara. Sur le plan défensif, tous auront souffert, peu aidé par le niveau physique des Girondins et leurs coéquipiers aussi.

Sur le premier but, inscrit après 2 minutes de jeu seulement, Mahdi Camara récupère un ballon au milieu de terrain et signe une percée dans le camp bordelais et transmet à Arnaud Nordin. Au duel avec Vukasin Jovanovic, le jeune attaquant stéphanois n'est pas attaqué par le Serbe dépassé dans son duel et qui tacle après la frappe décisive.

Sur le second but cette fois, une touche est jouée côté droit stéphanois, le ballon revient sur Timothée Kolodziejczak monté d'un cran et qui avance dans l'entre-jeu bordelais. Sa passe trouve Arnaud Nordin. Au marquage (lent), Otavio et Laurent Koscielny sont surpris par la passe rapide de celui-ci qui transmet à Adil Aouchiche. Le jeune parisien se retrouve au duel face à Jovanovic et régale d'un dribble qui mystifie le Serbe pour se trouver en position idéale face à Costil et inscrire son premier but en Vert.

Troisième but cette fois : en tout début de seconde période, un corner est joué en faveur de l'ASSE, l'entrant Charles Abi saute plus haut que toute la défense bordelaise. L'action est symbolique puisque l'attaquant stéphanois passe derrière Paul Baysse et Laurent Koscielny et se hisse entre ce dernier et un Vukasin Jovanovic reculant, pourtant au second poteau, pour inscrire donc dans une zone couverte par trois bordelais, le but du 3-1.

Enfin, sur le 4e et dernier but stéphanoisMaxime Poundjé est aux avant postes après sa montée balle au pied et assiste à un long dégagement stéphanois des 25 mètres. Paul Baysse et Alexandre Lauray se téléscopent sur la ligne médiane et Romain Hamouma récupère l'offrande pour accélérer et déposer Edson Mexer côté droit. L'ailier centre tranquillement en retrait pour Charles Abi, seul plein axe et qui trompe tranquillement Benoît Costil.

S'il est encore probablement tôt pour les analyses tactiques en début de préparation, ces actions méritent d'être notées. 

Analyse des 4 buts encaissés à Saint-Étienne : une défense en souffrance

Contenu sponsorisé

En continu