Ali Benarbia : "Je trouve qu'il vaut mieux être joueur qu'entraîneur"

Ali Benarbia : "Je trouve qu'il vaut mieux être joueur qu'entraîneur"

Le - Anciens - Par

Jeudi dernier, dans 'Top Girondins', sur la radio ARL, l'ancien meneur de jeu des Marine et Blanc, Ali Benarbia, donnant ses avis sur le FCGB actuel, a aussi expliqué pourquoi il n'était pas devenu entraîneur suite à la fin de sa carrière de joueur, lui qui a plutôt choisi la voie des médias, comme consultant.

"Le problème c'est que, comme j'ai toujours aimé être influent sur mon équipe, j'ai toujours pensé, au fond de moi - mais je peux me tromper -, que l'entraîneur était tributaire de ses joueurs. C'est à dire que, quoi qu'il fera, ça sera toujours les joueurs... Et quand je vois que, de nos jours, même un entraîneur faisant bien jouer son équipe et ayant des résultats peut se faire débarquer... je me pose énormément de questions. Parce que, être un joueur, c'est du plaisir, chaque jour, pendant 1h30 - 2h d'entraînement et pendant les matches ; alors qu'un entraîneur c'est 24h/24, toute la saison. Et même s'il fait gagner son équipe, s'il travaille bien, on peut quand même le sortir. Donc je trouve qu'il vaut mieux être joueur qu'entraîneur."

Retranscription faite par nos soins

Ali Benarbia : "Je trouve qu'il vaut mieux être joueur qu'entraîneur"

Contenu sponsorisé

En continu