Alexeï Smertin (avant le Mondial 2018 en Russie) : "Notre travail est d’éduquer les supporters"

Alexeï Smertin (avant le Mondial 2018 en Russie) : "Notre travail est d’éduquer les supporters"

Le - Anciens - Par

Milieu de classe des Girondins de Bordeaux au début des années 2000, le Russe Alexeï Smertin, après une reconversion faite dans... la politique, est aujourd'hui mandaté par l'UEFA, l'instance européenne du football, pour s'occuper au mieux de la lutte contre le racisme autour de la Coupe du Monde 2018, en Russie.


A un an de l'évènement, et alors que des hooligans issus de ce pays ont, notamment, troublé l'Euro 2016 en France, Smertin, ancien capitaine de l'équipe nationale fait un point sur sa mission, pour Sud Ouest :


"Le fait que le racisme existe partout dans le monde est quelque chose d’évident et ce n’est pas uniquement un problème russe. La Russie est un pays multi-ethnique et multi-confessionnel avec des peuples différents qui y cohabitent depuis des siècles. Je suis convaincu qu’aucun incident lié au racisme n’aura lieu ici. (...) Notre travail est d’éduquer les supporters. Les jeunes sont notre public-cible principal et nous espérons élever une génération qui aura un réel amour et un respect du jeu. (...) L’expérience acquise dans ces équipes internationales et multi-ethniques a eu un impact très positif sur moi."


Alexeï Smertin (avant le Mondial 2018 en Russie) : "Notre travail est d’éduquer les supporters"

En continu