Alain Giresse : "Je ne peux pas m'éloigner de ce club, de son histoire"

Alain Giresse : "Je ne peux pas m'éloigner de ce club, de son histoire"

Le - Interview GA - Par

Invité dans l'émission #NousLesGirondinsde Girondins Analyse, l'ex-joueur du FCGB, Alain Giresse a adressé un message aux supporters bordelais :

"Si j'ai un message aux supporters ? Ne lâchez pas. Les supporters ont les Girondins dans la peau, puis quand on a cela, il y a des périodes plus compliquées. En 137 ans, il n'y a pas eu que des périodes fastes où difficiles. Quand on a ses couleurs, quand on défend ses couleurs, on doit toujours croire, espérer puis toujours mettre tout en oeuvre, chacun dans sa partie, je suis moi aussi un supporter, un observateur car je connais le milieu mais supporter aussi et il ne faut pas lâcher. Pendant une saison, on était en deuxième division, mais je ne me suis pas détourné du club, tout comme vous, pour permettre de rebondir et de repartir. Il faut faire face, affirmer la défense des couleurs, de ce club, de ce qu'il est. C'est comme ça que l'on doit le concevoir. Cette cause commune, permettra de retrouver ce que l'on veut retrouver. Ces passages délicats, par rapport à des circonstances, on doit en être conscient, mais on ne doit pas abandonner ce qui est notre besoin. On a besoin de cette attitude, de ce comportement. Je ne peux pas m'éloigner de ce club, de son histoire. Lorsque Girondins Analyse m'a sollicité à ce sujet-là, je me suis dit "évidemment". J'ai fait cette émission de manière tout à fait naturel. Vous parlez à quelqu'un des vôtres. Vous, les supporters bordelais, vous êtes, par rapport à d'autres stades, d'autres endroits, vous êtes des supporters avec une présence, une enthousiasme, un soutien. C'est une réalité. Le Virage Sud, ça n'est pas rien, ça a une signification. Vous pouvez en être fiers. Ne lâchez pas, on est toujours là, on va continuer à apporter tout ce que l'on doit apporter pour que ce club reste toujours dans ce que l'on a connu et ce que l'on veut connaître."

Retranscription faite par nos soins

Alain Giresse : "Je ne peux pas m'éloigner de ce club, de son histoire"

Contenu sponsorisé

En continu