Alain Giresse : "J'aurais pu rester dans mon coin, mais je suis Marine et Blanc"

Alain Giresse : "J'aurais pu rester dans mon coin, mais je suis Marine et Blanc"

Le - Interview - Par

Dans les colonnes de l'Équipe, Alain Giresse a expliqué les contours des points de conciliation établi entre le club, les supporters et d'anciennes figures du FCGB pour tenter de sortir de la crise institutionnelle.

"À sa prise de fonction, le maire Pierre Hurmic m’a appelé pour parler de la situation des Girondins, du différend avec les supporters, que cela ne correspondait pas à l’image du club, qu’il y avait des répercussions pour tout le monde. L’idée de ces réunions, ce n’est pas de dire : "Il faut jouer en 4-3-3" ou "il faut recruter tel joueur". Avec les supporters, les représentants du club, les anciens et les partenaires, on cherche à pacifier. J’aurais très bien pu rester dans mon coin, mais je suis Marine et Blanc. Je ressens le besoin de faire quelque chose."

Alain Giresse : "J'aurais pu rester dans mon coin, mais je suis Marine et Blanc"

Contenu sponsorisé

En continu