Alain Giresse : "De l'inquiétude, de la colère !"

Alain Giresse : "De l'inquiétude, de la colère !"

Le - Vente des Girondins - Par

Alain Giresse n'a pas masqué son étonnement suite au communiqué du club et au retrait de King Street :

"Il y a quand même un peu d’inquiétude. La colère, oui, parce que voir le club dans une telle situation… les Girondins sont sur le fil du rasoir. Mais on pouvait s’y attendre. Le club était très fragile sur le plan financier. [...] Lors de la dernière relégation administrative, il y avait eu tout autour une réelle mobilisation régionale. Ça poussait fort pour que le club remonte. Il y avait un élan. Mais actuellement, cet élan-là… Vu comme l’environnement des Girondins a été dégradé, c’est difficile de compter dessus. On a essayé de pacifier la sphère des Girondins avec les supporters, les partenaires, la mairie, le club, les anciens, pour faire en sorte qu’on retrouve une normalité. Mais on n’a pas beaucoup de leviers sur le sportif et le financier. Je ne vois pas sur quoi on va pouvoir s’appuyer pour éviter le pire."

L'Équipe

Alain Giresse : "De l'inquiétude, de la colère !"

Contenu sponsorisé

En continu