Agressé avec son fils avant FCGB - PSG, un supporter parisien est toujours hospitalisé

Agressé avec son fils avant FCGB - PSG, un supporter parisien est toujours hospitalisé

Le - Faits divers - Par

En marge du match Bordeaux - Paris du début du mois, deux heures avant la rencontre, un grave fait divers s'est produit, et Le Parisien nous donne donc des nouvelles d'Éric, supporter du Paris Saint-Germain âgé de 50 ans, agressé avec son fils aux abords du stade 'Matmut Atlantique' / René Gallice.

Hospitalisé à Bordeaux depuis le 2 décembre et attendant son transfert à Toulouse, plus proche de là où il réside, Éric souffre de plusieurs fractures et d'un nez cassé qui lui inflige 45 jours d'interruption temporaire de travail, plus probablement 45 autres à venir. Il témoigne :

"Ça s'est fait en quelques secondes. Il y en a un qui a pris l'écharpe de mon fils, je me suis interposé et c'était parti. Ils nous ont sauté dessus, eux, ils étaient une vingtaine. On a essayé de se défendre, mais c’était impossible. (...) On aurait pu crever. Mon fils aîné a également écopé d’un jour d’ITT, il est marqué au visage et est suivi psychologiquement. Je ne comprends pas comment cela a pu arriver. Je dis tout cela pour que ça ne se reproduise plus. (...) Oui j’avais bu des bières. Mon taux était de 1,2 g (NDLR : par litre de sang) à l’hôpital, mais si c’est ça la seule excuse contre toute cette violence... »Dans la plainte contre X qui a donc été logiquement déposée la victime déclare avoir entendu : « On va vous tuer les Parisiens ».  

Du côté des Girondins de Bordeaux, contactés par Le Parisien, le club ne souhaite pas faire de commentaires sur la sécurité autour du stade ou quant à l’enquête en cours. Le FCGB et la victime s'accordent à dire que les stadiers sont intervenus rapidement mais n'ont pu empêcher la situation de dégénérer. Malheureusement.

Agressé avec son fils avant FCGB - PSG, un supporter parisien est toujours hospitalisé

En continu