Afflelou (à propos de Zidane) : "Ses gestes techniques étaient uniques, ils étaient à lui"

Afflelou (à propos de Zidane) : "Ses gestes techniques étaient uniques, ils étaient à lui"

Le - Anciens - Par

Dans l'émission "Envoyé Spécial", diffusée hier soir sur France 2 (replay ICI), Zinédine Zidane a fait l'objet d'une enquête documentaire complète se penchant sur la carrière du joueur, mais aussi les coulisses, parfois pas très claires, au niveau de la discipline, des rumeurs de dopage et de la gestion de son image et du business autour de lui.

Mais quand Alain Afflelou, ancien président des Girondins de Bordeaux, nous parle de "Zizou", c'est bien sur le footballeur de génie qu'il se concentre.

"Il avait une vista, il voyait... Il pouvait avoir le dos tourné, mais il savait où étaient ses copains. C'est un don. Il avait des dons qui ont fait la différence. Les autres aussi sont doués, mais un peu moins que lui, ou alors c'est lui qui l'est un peu plus que les autres. A l'entraînement, il ne répétait rien, ses gestes techniques étaient uniques, ils étaient à lui. Il disait 'Au moment où je les faits, je ne savais pas que j'allais le faire, même une demi-seconde avant. J'improvise, comme ça, comme un artiste qui fait de la musique."..."

"Envoyé Spécial" révèle aussi qu'à son arrivée au FCGB, en 1992, Zidane touchait 50 000 francs par mois, soit presque 8 000 euros, et que cela représentait 60 fois plus que ce qu'il percevait à ses débuts à l'AS Cannes. Des chiffres qui font sourire aujourd'hui...

Afflelou (à propos de Zidane) : "Ses gestes techniques étaient uniques, ils étaient à lui"

Contenu sponsorisé

En continu