A. Giresse : "J'avais rencontré DaGrosa mais je ne sais pas pourquoi je suis venu"

A. Giresse : "J'avais rencontré DaGrosa mais je ne sais pas pourquoi je suis venu"

Le - Interview - Par

Le plus grand joueur de l'histoire de notre club, Alain Giresse, a expliqué, ce soir sur RMC, comment les dirigeants du FCGB à l'américaine lui avaient parlé, citant surtout Joe DaGrosa (parti fin 2019) pour révéler à quel point il n'avait... rien compris d'entrée :

"Moi, je n'ai pas la capacité d'être un président, mais j'avais rencontré Monsieur DaGrosa, a qui on avait expliqué qu'il devait bien m'écouter en lui disant que je pouvais lui apprendre ce qu'était ce club et l'aider, avec des conseils... mais finalement je ne sais pas pourquoi je suis venu, car à la fin on a surtout pensé à récupérer beaucoup d'argent en faisant ce qu'on a fait à notre club. Monsieur DaGrosa, il m'avait clairement dit qu'il voulait gagner de l'argent et développer la marque Bordeaux, pas gagner des titres.

(...) Les dirigeants nouveaux, je ne sais pas s'ils savent qui je suis, donc ils feront comme ils voudront au niveau des orientations du club, car le club est à eux, mais ce que j'ai fait restera pour le public et dans la région. En tout cas, je veux qu'ils n'utilisent pas le passé pour faire ça. Pour en revenir au nouveau logo avec ce 'Bordeaux Girondins', je crois qu'à l'étranger vous n'allez pas dire, demain, 'Madrid Real' ou 'Turin Juventus'...

Chaque club a son identité et sa spécificité, et à Bordeaux on vit des choses au niveau relationnel et mode de vie, ce qui fait que les anciens joueurs, même ceux qui ne sont pas de la région, gardent un lien. Quand je parle avec Bernard Lacombe, Patrick Battiston ou Jean Tigana, Bordeaux représente quelque chose de fort. Il faut savoir ça et composer avec."

Retranscriptions d'RMC faites par nos soins

A. Giresse : "J'avais rencontré DaGrosa mais je ne sais pas pourquoi je suis venu"

Contenu sponsorisé

En continu