A. Casanova : "Je suis malheureux (...) on a vu une forme d'impuissance"

A. Casanova : "Je suis malheureux (...) on a vu une forme d'impuissance"

Le - Camp Adverse - Par

Au sortir de Toulouse - Bordeaux (1-3, J9 de Ligue 1), l'entraîneur du TFC, Alain Casanova, à l'opposée de la fierté de Paulo Sousa pour Bordeaux, a affiché son inquiétude en salle de presse, car son équipe se retrouve 18ème, 6 points derrière les Girondns (4èmes). Le coach des Violets vante d'ailleurs le plan de jeu du FCGB :

“Je regrette cette défaite pour le derby, pour l'hommage à Brice Taton, je suis malheureux pour le club et les supporters. On a manqué d’engagement dans certaines situations et sur le plan tactique, on a été en difficulté. On a vu une forme d’impuissance en courant derrière le ballon. C’est anormal, surtout sur une situation connue, de prendre un but aussi tôt dans ce match-là que l’on voulait absolument gagner, car c’est un derby, car il y avait l’hommage à Brice Taton et qu’on était chez nous. Notre début de match est catastrophique. Derrière, leur jeu est bien léché. Ils ont des centraux avec une grande maîtrise, deux joueurs sur les côtés vous obligent à vous ouvrir en largeur et quatre joueurs à l'intérieur, avec leurs deux milieux et aussi De Préville et Hwang, donc c'était dur pour nos défensifs de savoir s'il fallait presser ou non et qui prendre. Mais maintenant, il faut vite redresser la situation. On a des difficultés, le calendrier n’est pas facile et il faut prendre des points. Notre mentalité doit être encore meilleure. On doit être plus fort défensivement, athlétiquement, plus fort dans le combat, dans les duels et dans notre jeu."

A. Casanova : "Je suis malheureux (...) on a vu une forme d'impuissance"

Contenu sponsorisé

En continu