PUBLICITÉ

Daniel Riolo : "Stade plein à Bordeaux, c'est rare !"

Daniel Riolo : "Stade plein à Bordeaux, c'est rare !"
PUBLICITÉ

De passage dans L'After Foot (RMC), Baptiste Lecaplain a donné son sentiment sur la situation de ses Girondins  quelques heures de Bordeaux-Rodez :

On s'est complètement cagué dessus à Annecy et c'est scandaleux. J'étais au match comme à celui de QRM, pour un 0-0 déjà pas foufou. Mais à Annecy, c'était une faute professionnelle car tu revenais de ce match avec un nul, tu jouais la montée à la maison devant 42.000 personnes contre Rodez et là tu vas devoir être au taquet sur les bastiais qui seront en claquettes et on va espérer que Pascal Dupraz fera un montage vidéo encore plus balaise que le dernier. Je ne le connais pas personnellement mais je veux qu'il nous mette les dijonnais dans des dispositions incroyables car le scénario est vraiment très défavorable aux Girondins. Ce qui est regrettable, en comptant les points au fur et à mesure, c'est que Bordeaux a perdu contre Niort qui a perdu contre toutes les équipes et ils ont perdu à Nîmes. En plus de ça, il y a un 0-0 à QRM et une défaite à Annecy. On ne peut s'en prendre qu'à nous-mêmes surtout que dans les confrontations directes, Le Havre nous a dominé à chaque fois et on s'est fait déglinguer à Metz avec une sortie de CRS de Gaëtan Poussin. Personnellement, je n'y crois pas trop. Tout le monde est plutôt à regarder du coté de Dijon pour espérer...

Présent sur le plateau, Daniel Riolo s'est souvenu de ses derniers propos sur Admar Lopes. Visiblement, la plainte évoquée n'est pas d'actualité : Admar Lopes ? Ah oui, je n'ai plus de nouvelles, c'était en juillet dernier, il y a prescription !

Avant de faire une analyse sur la ferveur retrouvée des supporters cette saison :

Il y quand même un grand paradoxe c'est que Bordeaux, depuis des années, ne remplissait jamais le stade. Le Matmut était un désert et il a fallu qu'ils soient dans la merde la plus noire possible et qu'ils fassent une saison totalement inespérée en L2 pour que ce soit plein. La fête programmée aurait été en effet de ne pas perdre à Annecy pour ce match dans un stade plein Stade plein à Bordeaux, même à l'époque de Lescure c'était rare car il y a peu de public foot là-bas.

Retranscription faite par nos soins

undefined

En continu

PUBLICITÉ
undefined