Les Girondins entre craintes et espoirs

Les Girondins entre craintes et espoirs

Depuis mardi, les Girondins sont relégués à titre provisoire par la DNCG.

La possibilité de faire appel leur a donné ce titre provisoire qui laisse craindre le pire : en cas d'accord manquant avec le duo King Street / Fortress, Gérard Lopez annoncerait le pire aux supporters et aux salariés : le dépôt de bilan. La suite n'en serait que plus catastrophique : liquidation judiciaire et chute au niveau de la National 3 sont évoqués.

De l'autre côté, il peut se passer beaucoup de choses (positives) une semaine : un accord trouvé avec les créanciers, une ou des lettres de garanties qui arrivent, des ventes de joueurs qui se profilent...

Au cours de ces dernières heures, le club a diffusé dans les médias son optimisme via des "proches" de Gérard Lopez ou du dossier. Restera à voir si la DNCG validera le tout. La dernière fois, les paroles des uns et des autres n'ont logiquement pas suffi.

En continu