Geraldo Wendel : "Jean-Louis Triaud était très important aux Girondins"

Geraldo Wendel : "Jean-Louis Triaud était très important aux Girondins"

Invité de GirondinsideTV, Geraldo Wendel a été questionné sur l'adaptation parfois difficile des joueurs étrangers.

L'ancien milieu qui évoque à son époque l'importance de relais comme Marc Planus entre le club et la ville a également voulu rappeler une autre personne du FCGB :

"À l'époque, on avait un président qui était le grand monsieur Jean-Louis Triaud. Dès qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas sur ou en dehors du terrain (famille ou autre), il nous disait de venir dans son bureau pour lui parler. Et là, tu commençais à parler avec ton président et tu voyais que tu avais quelqu'un de confiance en face. Ça m'a marqué à Bordeaux. Je n'avais jamais vu ça en 18/19 saisons en pro. C'est important."

"Il avait le mot qu'il fallait à chaque moment. Si on était bon il nous soutenait, si on n'était pas bons, il était capable de nous dire qu'on faisait n'importe quoi. Il était très important, toujours là, disponible. C'était quelqu'un de très important notamment dans les titres que l'on a remporté lorsque j'étais aux Girondins."

Retranscription faite par nos soins

En continu