Actualités : Valentin Vada :

Valentin Vada : "Chelsea, le Real Madrid et le Barça me voulaient"

Le 30/11/2014 à 12h11 - Interview GA

Reçu pendant une heure, ce vendredi, dans l'émission Girondins Analyse (tous les lundis et vendredis de 21H à 23H sur RIG en 90.7FM et sur notre site), Valentin Vada a répondu sans langue de bois aux questions qui lui ont été posées. Il est notamment revenu sur son arrivée tumultueuse aux Girondins, lorsque la FIFA a bloqué pendant près de deux longues années son transfert en Gironde, l'empêchant notamment de pouvoir disputer des rencontres officielles avec les jeunes des Marine et Blanc.

"Ce que disait la FIFA, c'est que le transfert international d'un joueur mineur étranger était impossible. C'était compliqué, je me posais beaucoup de questions quand je ne jouais pas. Que va t-il se passer ? Pourquoi je ne joue pas ? Pourquoi ils ne me laissent pas jouer alors qu'il y a des jeunes étrangers qui peuvent jouer dans n'importe quel club, sauf moi qui ne peux pas encore jouer ici à Bordeaux avec les Girondins ?"

Il évoque alors les longues négociations avec le club Marine et Blanc : "C'était juste un problème de transfert. On a demandé le transfert et ils ont refusé beaucoup de fois."

Lorsqu'on lui demande, ensuite, si la rumeur selon laquelle des clubs prestigieux bloquaient son transfert au niveau de la FIFA dans l'espoir de le faire signer chez eux, sa réponse est sans équivoque : "C'est vrai qu'il y avait des clubs qui me voulaient. Mais mon choix c'était Bordeaux ou partir en Argentine. Il y avait Chelsea, le Real Madrid je crois, Barcelone, et Benfica aussi."


Il revient aussi sur son choix de rester en Gironde malgré les difficultés rencontrées pendant plus deux deux ans : "Cela faisait 9/10 ans que je venais ici à Bordeaux, j'étais attiré par la ville et les dirigeants, les coachs, les autres footballeurs. Je connaissais tout le monde déjà et je me sentais comme chez moi."

Enfin, il évoque l'aspect financier, qu'il n'a finalement pas pris en compte, ayant refusé beaucoup d'argent pour rester en Gironde. "Il y avait une très grosse différence, mais après, ce que je voulais c'était jouer à Bordeaux parce que j'aime cette ville, et ce club, et que j'étais très heureux ici".

Girondins Analyse

Dernières Actualités

Vos commentaires

comments powered by Disqus