Actualités : Stéphane Martin :

Stéphane Martin : "Quand il y a du dialogue, avec des supporters sérieux et raisonnables, c'est mieux"

Le 20/04/2017 à 18h15 - Réactions

Stéphane Martin avait déjà fait savoir, il y a quelques semaines, que sa position par rapport aux supporters et aux Ultramarines en particulier, allait être semblable à celle de Jean-Louis Triaud, son prédécesseur : respect et confiance. Ainsi, le président des Girondins a donc indiqué, sur les médias du club, avoir apprécié que les ultra bordelais soient venus à Nantes et qu'ils aient pu se faire entendre.


« C’était important de voir nos supporters venir à Nantes. Il y a eu des discussions tripartites entre les supporters, les pouvoirs publics et le club. Les préfectures de Gironde et de Loire-Atlantique ont été compréhensives et ont accepté d’organiser ce déplacement, malgré l’interdiction initiale, ce qui, je pense, était une très bonne chose, parce que des déplacements organisés, quand il y a du dialogue, et qu’on a, en face, des gens sérieux et raisonnables parmi nos supporters, c’est quand même cela la meilleure solution pour éviter les débordements. Cela permet d’encadrer, de discuter, donc on était très heureux que ce déplacement soit finalement permis.


http://www.zupimages.net/up/17/16/6ozi.jpg


(...) Les fumigènes jetés derrière le but de Cédric Carrasso ? Le match a été arrêté tout de suite, c'est normal. Dès lors que le premier fumigène ne touche pas Cédric, on voit que les joueurs s’éloignent, et il n’y a plus vraiment de risques. La décision d’arrêter la rencontre était la bonne, et quand ça s’est arrêté il n’y avait plus de danger. Après, il ne faut pas généraliser. Le risque ça peut être justement de généraliser. Il y a beaucoup d’histoires différentes. Le cas des Turcs de Besiktas, à Lyon, c’était un cas vraiment plus compliqué à gérer, avec un contingent de visiteurs très important. Là-dessus, je n’ai pas vraiment d’opinion, car je ne connais pas assez bien les choses. Après, il peut y avoir des incidents, évidemment, on le sait. A Nantes, dimanche, c’est quand même resté relativement calme, il n’y a pas eu vraiment de mise en danger des joueurs. Je ne pense pas que ce soit un contexte pourri. Mais il y a peut-être parfois, c'est vrai, une excitation un peu superflue qui gêne, autour… »

GOLD FM / Girondins TV

Dernières Actualités

Vos commentaires

comments powered by Disqus