Actualités : Giresse :

Giresse : "On est dans une phase de transition, donc il ne faut pas avoir une ambition démesurée, sinon on a tout faux"

Le 28/07/2016 à 16h30 - Anciens

Également sur RMC, la légende girondine, Alain Giresse, qui avait déjà fait part de son inquiétude pour son club de cœur, où il a fait la quasi totalité de sa carrière, dans le grand Bordeaux des années 80, a donné sa vision des progrès que doit faire le FCGB pour retrouver son rang au niveau national.

« On a déjà pris un entraineur qui a la capacité de construire, de mettre en place une équipe, et ça, c’est déjà un élément très important. Il va falloir s’appuyer sur lui, le laisser travailler parce que c’est un chantier. A Bordeaux, c’est un vrai chantier, totalement, il faut tout remettre en place. Il y a un effectif conséquent, qui ne va pas rester ce qu’il est, mais qu’il faut arriver à mieux utiliser. Quand on voit cet effectif, mon premier sentiment c’est le désordre. Il y a des joueurs de partout dans tous les secteurs de jeu, comment on peut bien jouer avec tous ces joueurs-là ? Comment organiser tout ça ? Sur ce point, il faut laisser faire Jocelyn Gourvennec. On est dans une phase de transition, donc il ne faut pas avoir une ambition démesurée, sinon on a tout faux. Il faut bien se dire qu’on est en pleine reconstruction. Gourvennec va commencer par remettre des joueurs à leurs postes, et progressivement il fera des aménagements pour essayer de dégager un onze qui a une identité, un visage, un style… L’année dernière il fallait beaucoup aimer le Marine et Blanc pour aller jusqu’au bout des matches, donc il faut changer les choses. Et on doit laisser ce travail à Jocelyn Gourvennec, parce que c’est une nécessité et qu'il est là pour ça.

Au niveau du club, quand on parle des infrastructures, ça ne se remet pas en question. Quand je parle de reconstruction, c'est à travers les hommes et l’effectif. Il faut aussi dire qu’en termes de recrutement, il y a des joueurs qui sont venus et qui ont été des météorites qu'on n'a jamais vues. Il faut donc arrêter de se tromper sur ces joueurs. Je sais bien qu’à Bordeaux on n’aura pas les moyens d’avoir des joueurs à forte renommée, mais il faut quand même prendre des joueurs capables d’apporter des choses, dans leur registre, dans leur état d’esprit. C’est tout un travail d’ensemble qu’il y a à faire. L’entraineur est aux commandes dans sa partie technique et puis managériale, mais il faut que tout le reste autour soit à l’unisson parce qu’autrement ça ne va pas fonctionner. Or, parfois, quand j’ai vu certains joueurs arriver, je me suis dit que ce n’était pas du niveau de Bordeaux. Il faut déjà qu’il y ait plus de qualité dans les joueurs qui viennent et donc qu’on arrête de se tromper sur le recrutement. »

Dernières Actualités

Vos commentaires

comments powered by Disqus