Saison Équipe Féminine 2017-2018

Maintenues in-extermis en D1 en 2016-17, les Girondines passent un cap dans le recrutement et les résultats.

A l'aube de leur deuxième année en Division 1 et de leur troisième saison d'existence, les FCGB Girls savent que pour se maintenir plus facilement et progresser il faut changer, quitte à se séparer d'anciennes ayant participé au début de l'aventure et sauvé la place du club dans l'élite, après avoir permis la montée de D2 en D1.

Alors, une première grande opération de recrutement a lieu (Erin Nayler, Niamh Fahey, Solène Barbance, Julie Thibaud, Juliane Gathrat, Rose Lavaud, Nadjma Ali Nadjim, Carol Rorigues)... et avec ces renforts d'expérience et de talent ça marche mieux. Même si la première journée est un lourd 0-3 à Lille, les femmes coachées par Jérôme Dauba gagnent ensuite 3 matches de suite, dont un contre Marseille (1-0, but de Julian Gathrat en toute fin de match). D'autres bons résultats contre des équipes à portée (victoires 1-0 à Guingamp et à Albi), plus quelques nuls par ci par là permettent aux coéquipières de la capitaine Sophie Istillart de vite se mettre à l'abri, dans le ventre mou.

La fin de saison est dure, notamment après la grave blessure au genou de l'attaquante brésilienne Carol Rodrigues, qui avait fait du bien en début de championnat. Mais le maintien est acquis sans trop trembler et malgré une série noire pour conclure la saison (4 nuls et 4 défaites) les Bordelaises terminent 7èmes sur 12.

Révélation en attaque, sur le côté, la virevoltante Nadjma Ali Nadjim devient même, fin 2017, la première joueuse des Girondins de Bordeaux à porter le maillot de la France A, tandis qu'Andréa Lardez, Sophie Istillart et Juliane Gathrat sont appelées en B et que Julie Thibaud s'impose chez les U20. Ali Nadjim signe ainsi quelques prestations XXL, comme contre Fleury (3-3) et le Paris FC (défaite 2-3 à domicile et nul 1-1 là-bas, avec un superbe but de sa part).

Des signes que les Bordelaises grandissent encore et gagnent en reconnaissance dans le foot féminin français.