Actualités - Girondins33

Yoann Gourcuff : "J'ai de bonnes sensations techniques mais physiquement je ne suis pas à 100%"

Le - Anciens  

Il n'a disputé que 3 matches de Ligue 1 et 148 minutes de jeu depuis août, mais l'ancien bordelais Yoann Gourcuff (31 ans) est toujours là, au Stade Rennais, le club de ses débuts où il est retourné il y a deux ans et pour qui il se confie sur sa forme et ses objectifs personnels et collectifs :


"En début de saison, c'était un peu long, j'étais assez frustré d'être blessé et, en plus, de suivre les résultats de l'équipe sans les aider. C'était dur à vivre, surtout que les résultats n'étaient pas très satisfaisants, donc ce n'était pas facile. Mais bon, j'ai repris l'entraînement, il y a quelques semaines, et là je viens d'enchaîner deux bons matches, contre Nantes et puis Amiens. Au niveau footballistique, j'ai de bonnes sensations techniques, je suis bien avec le ballon dans les pieds ; mais physiquement je ne suis pas à 100% et j'essaye d'avancer palier par palier, mais sans brûler les étapes. Des automatismes se créent progressivement avec mes coéquipiers et je sens une envie des autres joueurs de jouer avec moi. J'ai aussi cette envie, donc une complicité et une complémentarité est en train de se construire. Après, les résultats et les victoires aideront à ce qu'on prenne du plaisir tous ensemble, comme en ce moment.


http://cdn.sports.fr/images/media/football/transferts/articles/gourcuff-retour-a-l-expediteur/gourcuff-bordeaux/14130145-1-fre-FR/Gourcuff-Bordeaux.jpg


(...) Le groupe est sain, avec que des bons mecs ; donc même quand les résultats n'étaient pas bons, c'est resté très posé et travailleur, on s'est concentré sur le travail pour bien faire basculer les choses de notre côté. Après, on manquait peut-être de confiance, mais c'est normal et logique quand les résultats ne sont pas là. En tout cas, l'équipe a gardé un bon état d'esprit, a toujours donné le meilleur d'elle-même, s'est toujours battue, avec des joueurs collectifs, faisant tous les efforts sans ne penser qu'à eux, donc ça c'est très encourageant et il faut que ça dure."


Dernières Actualités