Vladimir Petkovic : "Les leaders ? Vous les connaissez peut-être. Vous en savez beaucoup."

Vladimir Petkovic : "Les leaders ? Vous les connaissez peut-être. Vous en savez beaucoup."

Le - Réactions- Par

En conférence de presse d'avant match contre Strasbourg, Vladimir Petkovic est apparu hors contexte par rapport à la situation de crise et par rapport à ses réponses données.

Sur l'une des premières où lui a été demandé quel joueur serait capitaine en raison des absences de Koscielny, Costil et Otavio, l'entraîneur bordelais commençait par un "Quand je déciderai qui jouera. Ce sera plus facile de répondre à la question."

Si les dernières semaines ont montrées que la Covid-19 et les blessures pouvaient abîmer un groupe rapidement, le coach bordelais aurait au moins pu se lancer dans quelques explications. À l'inverse, du haut de ses 21 ans, Yacine Adli n'a pas fait dans la langue de bois en disant qu'il avait été mis au courant de ce rôle confié : "Oui, on m'a spécifié que je serai capitaine".

Questionné plus tard sur sa situation personnelle, Vladimir Petkovic a répondu à côté une première fois. Puis une seconde avant une troisième question d'un autre journaliste pour que l'entraîneur bordelais évoque enfin sa situation. Et de quelle manière.

Aux questions précises, l'ancien sélectionneur de la Suisse a également répondu très brièvement. À deux questions posées sur un éventuel ultimatum : Si et No ont été ses réponses.

En toute fin de conférence, visiblement agacé de l'exercice du jour, Vladimir Petkovic a surpris sur une nouvelle réponse. Lorsqu'un journaliste lui demandait quels étaient les leaders actuels face aux absences de Koscielny, Otavio ou encore Costil, le technicien a d'abord avancé au journaliste :

"Peut-être que vous le savez déjà, vous savez déjà tellement de choses." avant de compléter mollement après quelques secondes de silence.

En continu