Proche : "Il (N. de Tavernost) se demande pourquoi il est seul à réagir"

Proche : "Il (N. de Tavernost) se demande pourquoi il est seul à réagir"

Le - Économie - Par

Dans cet article de Clément Carpentier, 20 Minutes revient sur LA fameuse lettre que M6 et surtout son patron Nicolas de Tavernost a envoyé à GACP, le 1er août, pour rappeler le repreneur des Girondins de Bordeaux à ses engagement financiers.

Resté un supporter du FCGB, le dirigeant de l'ex actionnaire des Marine et Blanc de 1999 à 2018 serait donc inquiet de voir que le fonds d'investissement américain et ses associés King Street et Fortress n'aient pas encore investi de façon évidente pour renforcer l'équipe. "Selon un proche : « Il (NdT) se demande pourquoi il est le seul à réagir. Pourquoi la mairie et Bordeaux Métropole ne bougent toujours pas d’un iota malgré les inquiétudes. »" écrit notamment 20 Minutes.

Citant aussi un dirigeant d'M6, 20 Minutes précise que « Cette lettre n’est pas là pour les (GACP) vexer, pour les attaquer ou même juger leurs décisions. Cette une lettre pleine de courtoisie. Mais, c’est un devoir de responsabilité de notre part de les rappeler à leurs engagements. Dans l’acte de vente, il y a bien écrit 80 millions d’euros pour le sportif ».

Voilà qui ne devrait, quand même, pas calmer les choses. D'autant plus que « ça reste un courrier privé que nous n’avons pas à communiquer », mais qu'il l'a pourtant été, en partie, dans le journal Sud Ouest. Le clan NdT se défend d'ailleurs d'être la source.

Proche : "Il (N. de Tavernost) se demande pourquoi il est seul à réagir"

Contenu sponsorisé

En continu