Philippe Carayon : "L'équipe a eu un bon état d'esprit"

Philippe Carayon : "L'équipe a eu un bon état d'esprit"

Le - Médias - Par

Sur Canal +Philippe Carayon a livré son analyse sur l'opposition entre Bordeaux et Nantes. Le journaliste trouve que le FCGB a fait preuve d'un bon état d'esprit : 

"La révolution attendra. C'est ce que l'on peut dire après ce décevant 0-0 entre Bordeaux et Nantes. Sur le terrain, évidemment, Bordeaux a des circonstances atténuantes. Ils ont joué 75 minutes à 10 contre 11, dans un nouveau système qu'il faut assimiler. L'équipe a eu un bon état d'esprit. A défaut de justesse où de génie technique, Bordeaux a eu plus de situations que son adversaire. Jean-Louis Gasset vient d'arriver et n'a pas pu diriger de matchs de préparation. Il ne peut que mesurer l'ampleur de son chantier. Du côté des tribunes, il y a le malaise qui semble persistant. La jauge de 5000 spectateurs liés au COVID, a été loin d'être atteinte. A tout casser, il y avait 2500 / 3000 personnes dans le stade. C'est une première déception. Les Ultramarines ont boycotté cette rencontre. Quant au présent, ils ont passé autant de temps à encourager l'équipe qu'à demander incessamment la démission du président Longuépée. Malgré les récents changements d'hommes, ses rapports vis à vis des supporters ne semblent pas s'inverser, ce qui demeure problématique."

Retranscription faite par nos soins

Philippe Carayon : "L'équipe a eu un bon état d'esprit"

Contenu sponsorisé

En continu