Papin juge Bordeaux

Papin juge Bordeaux

Le - Interview - Par

Son passage à Marseille a plus fait parler, mais c'est bel et bien à Bordeaux que Jean-Pierre Papin a terminé sa carrière. Et pour le quotidien 20 Minutes, celui qui vit toujours dans la région a donné son avis sur l'actualité des Marine et Blanc, entre bilan de la saison, mercato, double victoire en Coupe et gestion de l'Europa League l'an prochain :

"Bordeaux doit-il renouveler son effectif ou essayer de conserver tout le monde pour la saison prochaine?

Je pense qu’un minimum de renouvellement est nécessaire pour qu’il y ait un peu plus de concurrence. Il y a surtout besoin d’un ou deux joueurs de plus en attaque. Parce que devant, à part Diabaté, et encore quand il marque, il n’y a pas grand-chose. Ce n’est pas assez pour jouer les premiers rôles en Ligue 1.

C’est donc, selon vous, le premier seul secteur dans lequel Bordeaux doit se renforcer cet été ?

Après, il en faut partout. Mais pour le reste, ce n’est pas mal. Trémoulinas, partira ou partira pas… en tout cas, leurs latéraux me plaisent bien. Marange, c’est un bon joueur de complément. Au milieu, ce n’est pas mal. Dans la manière dont ils jouent, ils n’ont pas besoin d’un gros milieu défensif. C’est plutôt dans la création offensive qu’il faut améliorer.

C’est une nécessité de laisser partir certains cadres qui semblent moins motivés pour redynamiser le groupe ?

Quelque fois, c’est bien de renouveler, mais il faut des moyens. Ce n’est pas spécialement l’ambition du patron mais ça se comprend car l y a d’abord les finances à rééquilibrer avant d’acheter. Mais il y aura toujours des bons coups à jouer sur ce mercato et Bordeaux a largement la matière nécessaire pour bien faire sur le marché des transferts.

Y a-t-il la place pour les jeunes dans ce club ?

Ce qui n’était pas prévu, c’est de gagner la Gambardella. Mais ils ne l’ont pas gagné par hasard. Là, ça veut dire qu’en matière de formation, il y a une bonne base et qu’il y a de la réserve derrière. S’ils partent sur une idée de garder quelques uns de ces jeunes, ils pourront entrer dans l’équipe petit à petit. Mais attention, il y a un standing à conserver. Bordeaux vient de finir 7e. La saison n’est pas si mal par rapport aux moyens. Le club est dans le vrai et a une bonne base pour travailler.

La Coupe d’Europe, qui a coûté des points cette saison, pourra-t-elle être jouée encore à fond ?

La question, c’est, que veux-tu faire d'autre ? La Coupe de France, on ne peut pas la jouer différemment. La fin de saison de Bordeaux ressemble à la précédente, avec des bons résultats de fin de saison qui permettent finalment d’accrocher la Ligue Europa. Les joueurs se sont battus pour la jouer, tu ne peux pas leur dire de lever le pied ensuite."

20 Minutes

Papin juge Bordeaux

Contenu sponsorisé

En continu