Bréchet : "Bordeaux n'est pas une fin en soi"

Bréchet : "Bordeaux n'est pas une fin en soi"

Le - Interview - Par

Partageant une expérience humaine et sportive certaine à travers des passages à Milan, Eindhoven ou en Espagne (Real Sociedad) et des rencontres fortes à Lyon, Sochaux et Troyes, le néo bordelais Jérémie Bréchet reconnait que les blessures ont plombé sa carrière mais ne voit pas sa venue à Bordeaux comme un "placard doré". Très loin de là même !

"Les blessures ont remis beaucoup de choses en cause à chaque fois. Je n’ai pas eu de chance, tendon d’Achille, ligaments croisés, pubalgie, tendon d’Achille à nouveau. La santé, c’est une qualité. Je suis parti de la Real Sociedad parce que j’étais trop blessé. Et ma dernière année à Sochaux a été perturbée par les blessures. (...) Je ne vois pas ma venue à Bordeaux comme une revanche. Je suis très fier mai s je ne m’arrête pas là. Ce n’est pas une fin en soi. J’ai envie de continuer à essayer d’être le plus compétitif possible. Et pourquoi pas finir avec un titre au bout. On verra ce qu’il se passera. Dans un club, j’essaye toujours de donner le meilleur de moi-même."

Interview complète à lire ICI !

Sud Ouest

Bréchet : "Bordeaux n'est pas une fin en soi"

Contenu sponsorisé

En continu