Le gros lapsus de... Grégory Sertic, parlant de "fister" les supporters (marseillais)

Le gros lapsus de... Grégory Sertic, parlant de "fister" les supporters (marseillais)
Continuant son "opération séduction" du côté de l'Olympique de Marseille et du public phocéen, l'ancien bordelais Grégory Sertic, réagissant au succès de sa nouvelle équipe contre Rennes (2/0, il a joué en défense centrale), a commis un lapsus plus que curieux, en parlant (encore) trop vite.

Il voulait dire "féliciter", en parlant des supporters "qui sont là de la première à la dernière minute", mais on a TOUS bien entendu "fister"... Ce qui n'est pas tout à fait la même chose.

En continu