Actualités - Girondins33

Philippe Lucas : "Je sais qu’on a des arguments pour exister dans cette compétition (Youth League)"

Le 13/09/2017 à 14h42 - Youth League

Champions de France U19 en titre, les jeunes Bordelais vont jouer la Youth League (c'est à dire la 'Ligue des Champions' des jeunes) et seront opposés, lors d'un premier tour d'élimination directe, au Red Bull Salzbourg. Cette équipe n'est ni plus ni moins que le tenant du titre, mais elle jouera avec une génération renouvelée. En tout cas, Philippe Lucas, entraîneur de la réserve des Girondins - dans laquelle évolue des U19 de l'an passé, qui seront convoqués en Youth League - n'est pas effrayé.


Propos tenus la semaine dernière sur GOLD FM, la radio officielle du FCGB :


"C’est un club qui a un gros sponsor derrière ; bien qu'on puisse se dire qu'un club autrichien n'est pas du même niveau que les plus grosses équipes européennes ; donc il se permet d’acheter des jeunes de qualité avec l’objectif de les garder pour les revendre quand ils percent en pro, et en faisant des plus-values. Je crois savoir, d’ailleurs, qu’ils ont contacté des jeunes aux Girondins de Bordeaux... Donc voilà, ils ont des jeunes joueurs de qualité, on est prévenus.


http://www.zupimages.net/up/17/22/3plo.jpg


Maintenant, est-ce qu’ils ne se sont pas retrouvés avec une génération exceptionnelle l'an passé, avec le risque que ce soit en-dessous cette saison ? Nous, on a vraiment une super génération… Alors dans tous les cas, ce sera un match très intéressant. Mais au-delà du match, ce qui sera intéressant aussi, c’est de voir les installations qu’il y a là-bas, parce qu’apparemment c’est du très sérieux. Après, ça reste un match de Coupe d’Europe, on jouera pour se qualifier. Tout est bon à prendre en termes d’expérience. Ce sera un bon déplacement, on n'aurait pu aussi bien prendre d'autres équipes, dont l'Inter Milan je crois... Il faut prendre les tours comme ils viennent et si on a la chance de passer le premier tour, le deuxième, etc ; alors on pensera à la suite… Mais je sais qu’on a des arguments pour bien exister dans cette compétition. Après, je ne sais pas s'il faut en faire un objectif ou si on est armés pour aller vraiment loin.


Chez les joueurs, on ne ressent pas d'excitation particulière, mais ce sont tous de vrais compétiteurs et ils en parlent sans doute entre eux. Mais ils sont relativement décontractés finalement, ils ont une culture du jeu et de la gagne, ils pensent et se concentrent juste sur le match qui vient. La Youth League, on a encore le temps d'y penser... De bien préparer le mach-aller. Par contre, pour le retour, ce sera embêtant car il est prévu le mardi et la National 3 a un match le dimanche, donc il faudra trouver des joueurs."


Le match-aller contre Salzbourg a lieu le 27 septembre, à Bordeaux.


Dernières Actualités