Résumé de l’amical Bordeaux B – Fontenay (3-0)

Résumé de l’amical Bordeaux B – Fontenay (3-0)

Publié le - Par - Formation

G33 était ce samedi soir au stade Chasseloup de Marennes (17) pour y assister au premier match amical d’avant saison de la CFA bordelaise face au Vendée Fontenay Foot. Malheureusement marquée par la très grave blessure de la recrue défensive Jean Ambrose, ce match nous a tout de même permis de voir les jeunes pousses bordelaises à l’œuvre.


Deux petites semaines après avoir repris l’entraînement, avec notamment Guillaume Hoarau et Matthieu Chalmé, libres de tout contrat, qui s’entretiennent en attendant de trouver un nouveau club, les jeunes de Patrick Battiston, Pierre Espanol et de Marius Trésor (accompagnés, sur le banc et en tribune, d’Ulrich Ramé, nouveau responsable de la performance du centre de formation, et de Yannick Stopyra, recruteur des équipes de jeunes du club) retrouvaient une vieille connaissance à savoir l’équipe de Fontenay-le-Comte. Une équipe qui était dans la même poule qu’eux la saison dernière, ne s’étant sauvée qu’à la différence de but, perdant notamment 0-5 à domicile contre la B des Girondins, et que la réserve bordelaise retrouvera bien sur sa route en 2014/15, dans un groupe D assez relevé.

Jérôme Prior, gardien de la réserve des Girondins.

Pour cette première rencontre de préparation, avant celles à Mont-de-Marsan le 2 août puis à Bergerac le 9 face aux équipes locales, le groupe comptait beaucoup de nouvelles têtes du fait des montées en pro de plusieurs cadres, dont Younès Kaabouni, Clément Badin, Thomas Touré et Valentin Vada, mais aussi des départs de joueurs importants comme les défenseurs Yoann Barbet (Niort) et Ugo Gostsbehere (Corée du Sud). Renforcé par les arrivées des défenseurs centraux Jean Ambrose (Moulins) et Baba Traoré (Lorient), du latéral doit Frédéric Guilbert (Cherbourg) et par les engagements définitifs de l’ailier sénégalais Pape Thiombane et aussi de l’attaquant tunisien Hazem Haj Hassen, l’effectif des jeunes du FCGB, qui voit aussi plusieurs ex-U19 arriver, permettait d’aligner le 11 de départ suivant : Prior – Yambéré (cap), Traoré, Blaise, Sambissa - Alceus, Nouamria, Thiombane, Shamal - Crivelli, Haj Hassen

http://nsa20.casimages.com/img/2014/01/15/140115121453882885.jpg
Hazem Haj Hassen s'est engagé pour 2 ans et demi avec le FCGB.

Dès le coup d’envoi, une erreur de communication entre les défenseurs bordelais offre à un attaquant vendéen une possibilité de frappe dans la surface en angle fermé. Ça passe juste au dessus ! Passée cette première (grosse) frayeur, Bordeaux impose une certaine maitrise technique dans le jeu avec un milieu dominateur où Bryan Alceus se régale à la récupération tandis que Batiste Nouamria et Pape Thiombane permettent grâce à leur technique de contrôler le rythme du jeu. Devant, Enzo Crivelli reste fidèle à lui-même, très agressif, tandis qu’Haj Hassen affiche déjà une sacrée belle aisance dans l’élimination, les déplacements et la conduite de balle. Plus timoré, Steve Shamal peine à faire la différence sur l’aile gauche où il est positionné, revenant souvent dans l'axe.

Après plusieurs incursions dangereuses, la première occasion majeure girondine arrive à la 20ème minute de jeu mais la tête de Traoré sur un coup franc de Nouamria ne fait que frôler le poteau. Les corners s’accumulent pour les Marine et Blanc, tous bien tirés par le petit Nouamria, et provoquent trois situations chaudes consécutives qui ne sont pas loin d’amener l’ouverture du score, tant sur des buts contre son camp que sur des finitions de près. Chaleur et contexte d’avant-saison obligent, le niveau du match retombe, mais les duels restent engagés. Petit à petit, Fontenay refait surface et se crée même la grosse occasion du la première période à la 40ème. Pris dans son dos sur une passe en profondeur, David Sambissa voit son vis à vis s’enfuir côté gauche et centrer en retrait vers son avant-centre, lancé, qui reprend en première intention. Du bout du pied, Jérôme Prior réalise un superbe arrêt réflexe alors que l’attaquant était vraiment à bout portant. Coupable sur ce coup-là et cueillie complètement à revers, la défense peut souffler.

http://www.girondins.com/sites/default/files/imagecache/accueil_vignettes_grandes/upload/matches/2012-2013/U19/Finale/2013.05.31_finale_gambardella_u19_37_dalmeida_nouamria.jpg
Batiste Nouamria et Sessi D'Almeida (de dos) lors de la victoire en Coupe Gambardella au Stade de France, le 31 mai 2013.

Au retour des vestiaires, Sessi D’Almeida, Frédéric Guilbert, Jean Ambrose, Adam Ounas et Sofian Valla remplacent respectivement Batiste Nouamria, Steve Shamal, le "vieux" (23 ans) Cédric Yambéré, Baba Traoré et Enzo Crivelli. Le onze devient donc : Prior (cap) - Guilbert, Blaise, Ambrose, Sambissa - D’Almeida, Alceus, Ounas, Thiombane – Valla, Haj Hassen. Le milieu Robin Maulun, le défenseur Vincent Labissière et l’attaquant Adrian Dabasse rentreront par la suite pour remplacer Thiombane, Blaise et Haj Hassen. Mais le changement dont on se serait bien passé c’est celui d’Ambrose, qui doit trop vite céder sa place à Traoré, effectuant un retour prématuré.

En effet, dès l'une de ses premières interventions, après une interception épaule contre épaule avec un adversaire, le jeune défenseur de 20 ans s’effondre en hurlant de douleur. Ses coéquipiers se pressent autour de lui, commencent à crier eux aussi en voyant les dégats, faisant signe aux soigneurs de venir. On comprend immédiatement que la blessure est grave…  Le match est interrompu pendant une bonne demi-heure, le temps qu’un camion de pompiers fasse son arrivée sur la pelouse et embarque le malheureux avec beaucoup de précaution après que des premiers soins lui aient été prodigués. Bordelais et Fontenaisiens n’en mènent pas large. La partie est, quoi qu’il arrive gâchée. Mais malgré les mines déconfites et l’émotion au moment du départ de Jean Ambrose vers l’hôpital (sous des applaudissements d’encouragements) le jeu reprend.

https://pbs.twimg.com/media/BtfQLvgIIAEtkoo.jpg
Les pompiers embarquent le blessé Jean Ambrose.

Globalement plus forts que leurs adversaires, les hommes de Battiston ne cadrent pas leurs 2 premières frappes lointaines par Haj Hassen et Ounas mais plient le match en un quart d’heure. Vers l’heure de jeu, sur un action similaire à celle qui avait failli leur coûter l’ouverture du score en fin de première période, Valla déboule côté gauche et centre au sol vers Alceux, qui avait suivi l’action en se projetant, lequel pousse au fond des filets, seul au milieu d’une défense aux abois. Quelques minutes plus tard, sur deux actions bien construites et conclues par des centres de la gauche, Haj Hassen, de la tête au premier poteau, et Thiombane, qui se jette pour couper dans les 6 mètres, convertissent en buts les offrandes de Thiombane (passeur puis buteur donc) et d’Ounas. Le tout en moins de 180 secondes.

La fin de match est anecdotique. Même si Dabasse, bien lancé en profondeur par Maulun, perd son duel face au gardien et prive son équipe d’un 4ème but, puis ne parvient pas à reprendre un centre de Valla au second poteau et que Fontenay trouve la barre transversale sur une improbable bicyclette à l’entrée de la surface, le score reste de 3 à 0. Une bonne entrée en matière donc pour la B des Girondins, malheureusement éclipsée par la blessure de Jean Ambrose, qui s’avère être une double fracture tibia-péroné au niveau de la cheville… Opéré avec succès ce dimanche, le nouveau venu à Bordeaux en a pour de longues semaines et de longs mois de convalescence et de rééducation.

https://pbs.twimg.com/media/Btfjx04CUAAZLCO.jpg

Nous nous joignons évidemment à tous ceux qui, notamment à l’initiative de notre partenaire Cfagirondins.fr, ont manifesté leur soutien à Jean Ambrose et à ses proches. Nous souhaitons beaucoup de courage à ce jeune défenseur pour surmonter cette épreuve et espérons le revoir le plus vite possible sur les terrains, pour un retour encore plus fort afin de montrer les espoirs placés en lui. #CourageJean