Les Ultramarines toujours pas conviés à la réunion de vendredi

Les Ultramarines toujours pas conviés à la réunion de vendredi

Publié le - Par - La Rédac.

Vendredi a lieu une réunion à la préfecture de Bordeaux entre les différents acteurs du nouveau stade. Les Ultramarines doivent-ils être invités ?


Ce vendredi a lieu une réunion à la préfecture de Bordeaux entre les différents acteurs du nouveau stade. La société SBA, responsable de la gestion du stade, sera présente et on se doute que les Girondins de Bordeaux ainsi que la mairie de Bordeaux sont aussi conviés à la réunion. Cependant une chose est certaine, les Ultramarines ne sont pas invités.


La question est la suivante : « Les Ultramarines doivent-ils être conviés à cette réunion ? ».

Cette question, nous vous la poserons vendredi dans Girondins Analyse. Mais pour moi, il me parait naturel et évident que la réponse est oui.

Forts de près de 30 ans d’expérience du monde du football et de ses stades, les Ultramarines ont une expérience que personne n’a parmi les équipes dirigeantes, que ce soit à la mairie ou au sein de la société SBA. Association populaire ayant pris place au sein de la tribune Sud, ils sont forcément les plus qualifiés pour juger de la viabilité de leur tribune mais aussi de la tribune visiteuse (d'un point de vue utilisateur) et il me semble évident que les Ultramarines doivent être écoutés.


On sait que tous les responsables des Ultramarines Bordeaux 87 sont des gens intelligents, responsables et intéressants. Pour tous ceux qui en doutent, « Adieu Lescure » en est encore la plus belle preuve. Ils sont aussi bien conscients des problématiques des nouveaux stades : normes UEFA, sécurité… Écouter ne veut pas forcément dire tout accepter. Écouter ne veut pas dire ignorer non plus. Et encore... Aujourd’hui, on les écoute, mais on ne les entend pas.

La préfecture est responsable de la sécurité, bien plus que SBA. Et la préfecture se doit d’écouter ceux qui on des choses importantes à dire, des éléments à apporter, de l’expérience à partager. La préfecture se doit d’écouter les Ultramarines.

J’invite chacun à lire ou à relire le communiqué des Ultramarines. Car bien plus qu’une expression de colère, c’est aussi, et même davantage, une vraie expression d’incompréhension. Incompréhension que je partage.

Pour plus de raison dans la gestion.

Marc


Girondins Analyse et Girondins33.com ont contacté SBA en tant que média indépendant. Nous souhaitons pouvoir poser toutes les questions permettant de comprendre, de rassurer, mais aussi peut être de bouger les lignes ?