Jérémy Ménez est Bordelais !

Jérémy Ménez est Bordelais !

Publié le - Par - Mercato

Dans l'air depuis déjà plusieurs jours, la signature de Jérémy Ménez a été officialisée ce lundi 1er août par le club. Bordeaux signe là un grand coup sur le marché des transferts, peu de temps après celui réalisé avec la venue de Jérémy Toulalan.

"Il est important de montrer à notre public que l'on est ambitieux en prenant des joueurs internationaux". C'est notamment avec ces mots que Jocelyn Gourvennec a présenté son nouveau joueur : l'expérimenté Jérémy Ménez, en provenance du Milan AC, qui l'avait libéré de sa dernière année de contrat suite à une saison 2015/16 gâchée par une longue blessure au dos.

L'attaquant international français de 29 ans (24 sélections, 2 buts et 2 passes décisives) a donc négocié la rupture de sa dernière année de contrat avec le club italien pour s'engager à Bordeaux, où il trouvera Jérémy Toulalan et François Kamano, les deux premières recrues bordelaises de ce mercato estival 2016. Il a paraphé un contrat de 3 ans.

http://www.zupimages.net/up/16/31/i53o.jpg

Avec Ménez, Bordeaux signe donc un grand coup médiatique, aussi porteur d'espoir sur le plan sportif. Le joueur, passé par Sochaux, Monaco, Rome, Paris et Milan  compte quelques 400 matches joués toutes compétitions confondues pour environ 75 buts marqués et autant de passes décisives délivrées. Des statistiques étant déjà très agréables, pour un "attaquant" qui n'a pas majoritairement joué en pointe, mais qui ne traduisent pas assez le talent du bonhomme, capable de dribbles, de gestes techniques et d'accélérations rarement vus.

Le joueur, qui sort malgré tout d'une saison poussive à Milan (12 matchs joués pour 4 buts inscrits) a toutefois été largement gêné par des douleurs au dos, qui lui ont d'ailleurs valu une opération et plusieurs mois d'absence.

A Bordeaux, l'ambitieux natif de Longjumeau espère déjà ramener les Girondins dans le top 5 du championnat de France. Son aura a déjà affolé la presse et les supporters, dont certains ont déjà hâte de s'offrir un maillot fraîchement floqué de son nom et du numéro 7, que lui a laissé Abdou Traoré en guise de cadeau d'arrivée, car c'est son numéro fétiche.

Convoqué avec le groupe bordelais pour le stage en Bretagne, Ménez a déjà croisé l'ensemble de ses nouveaux coéquipiers à Agen, lorsqu'il est venu jouer contre le FCGB avec le Milan AC, il y a quelques jours en amical. L'ancien espoir sochalien sera en tout cas très attendu à Bordeaux, où il est déjà vu (peut-être un peu trop vite...) comme LA nouvelle star du club au scapulaire.

A lui de prouver sur les terrains qu'il peut relancer sa carrière en Gironde, et faire taire les critiques sur sa personnalité, lui qui fait partie des "enfants terribles" de la génération 1987 avec les Karim Benzema, Samir Nasri et Hatem Ben Arfa, dont la "résurrection" à Nice ces derniers mois peut servir d'exemple à suivre. C'est tout le mal qu'on lui souhaite...

Mais avant cela on dit "Bienvenue Jérémy" !