Bilan 2015/2016 : les milieux

Bilan 2015/2016 : les milieux

Publié le - Par - La Rédac.

G33 poursuit son tour des bilans de la saison. Cette fois, la saison des milieux de terrain bordelais est passée à la loupe !

Henri SAIVET

Transféré pour 6/7M€ à Newcastle lors du dernier mercato hivernal, Henri Saivet aura été l’une des pièces essentielles du milieu de terrain de Willy Sagnol durant la première partie de saison bordelaise. Révélé au poste de… milieu relayeur devant la défense, après plusieurs mois de blessures, l’attaquant de formation natif de Dakar aura apporté sa technique et sa vision du jeu dans un secteur où Bordeaux en avait cruellement besoin. Les blessures des différents capitaines (Sané, Sertic, Plasil, Carrasso) lui auront également valu de porter le brassard de capitaine sur quelques matchs, un rôle qu’il aura parfaitement pris à cœur sur le terrain. Perdu aujourd’hui à Newcastle, relégué en D2 et où il n’a presque pas joué, l’international sénégalais devrait rebondir vers d’autres horizons cet été.

http://zoomgirondins.com/wp-content/uploads/2015/07/IMG_3961_GF.jpg

Fiche technique
:

Matchs joués : 27 (26 en tant que titulaire), dont 18 en Ligue 1 (tous titulaire), 8 en Europa League (7 titularisations) et 1 en Coupe de la Ligue (Il était titulaire).
Temps de jeu total : 2266 minutes.
Cartons jaunes : 6.
Carton rouge : 1 (1 pour 2 cartons jaunes).
Buts marqués : 4 (2 en Ligue 1, 1 en Europa League et 1 en Coupe de la Ligue).
Passe décisive : 1 (L1).


http://zoomgirondins.com/wp-content/uploads/2015/07/IMG_4296_GF.jpg

Wahbi KHAZRI


Vendu cet hiver à Sunderland pour une coquette somme (une quinzaine de millions, incluant un bonus de 4M€ en cas de maintien), Wahbi Khazri et ses 6 mois joués à Bordeaux cette saison terminent tout de même meilleur passeur du club avec 7 passes décisives au compteur… Le milieu offensif tunisien, qui aura été l’un des seuls à apporter de la folie et de l’audace (parfois même trop, à l’image de sa panenka manquée contre Nantes), aura également inscrit la bagatelle de 6 buts toutes compétitions confondues. Auteur de l’égalisation bordelaise au Parc des Princes en se jouant du gardien Kévin Trapp (2-2), l’ancien bastiais aura beaucoup pesé dans le jeu offensif de son équipe. Aligné ensuite dans un couloir, Wahbi Khazri y aura eu plus de mal à se démarquer avant de signer donc en Angleterre où il semble bien parti pour réussir, ayant pris une part active dans le maintien de  son nouveau club, aux dépens de celui de Saivet.


Fiche technique :

Matchs joués : 30 (27 en tant que titulaire), dont 20 en Ligue 1 (tous titulaire), 8 en Europa League (5 titularisations), 1 en Coupe de la Ligue (Il était titulaire) et 1 en Coupe de France (Il était titulaire).
Temps de jeu total : 2202 minutes.
Cartons jaunes : 11.
Carton rouge : 1.
Buts marqués : 6 (5 en L1, 1 en C3).
Passes décisives : 7 (toutes en Ligue 1).


http://zoomgirondins.com/wp-content/uploads/2016/02/IMG_0153_GF.jpg

Mauro ARAMBARRI


Vanté comme l’un des plus grands espoirs de l’Uruguay par l'ex buteur de la sélection et star de l'Atlético Madrid Diego Forlan en personne, Mauro Arambarri n’est pour l’instant qu’une vraie énigme que l’on a envie de revoir. En souffrance pour ses grands débuts sous les couleurs bordelaises, le milieu de terrain recruté fin janvier n’est certainement pas arrivé au meilleur moment possible en Gironde, à une époque où les résultats en dents de scie et la cote de Willy Sagnol commençaient à agacer ci et là. Mis de côté par Ulrich Ramé sur la fin de saison pour parfaire son adaptation mais aussi pour se remettre de ses pépins physiques, Mauro Arambarri est fortement attendu pour la saison prochaine.


Fiche technique :

Matchs joués : 5 (2 en tant que titulaire), dont 5 en Ligue 1 (2 titularisations).
Temps de jeu total : 152 minutes.
Carton jaune : 1.
Carton rouge : 0.
Buts marqués : 0.
Passes décisives : 0.


http://zoomgirondins.com/wp-content/uploads/2016/02/IMG_0248_GF.jpg

Clément CHANTÔME


Des cartons et des blessures. Clément Chantôme ne laissera pas un souvenir marquant en Gironde malgré quelques (rares) bons matchs sous les couleurs bordelaises. L’ancien milieu du PSG n’aura pas su être à la hauteur du joueur d’expérience tant attendu au poste de milieu de terrain axial et repart de Gironde libre de tout contrat. Plutôt considéré comme un milieu relayeur, le joueur passé par Toulouse aura été pourtant plus aligné au poste de milieu défensif par Willy Sagnol, ce qui ne l’a probablement pas aidé dans ses performances, même s’il a eu un temps de jeu conséquent.


Fiche technique :

Matchs joués : 35 (33 en tant que titulaire), dont 26 en Ligue 1 (25 titularisations), 7 en Europa League (tous titulaires), 1 en Coupe de la Ligue (Il était titulaire) et 1 en Coupe de France (Il était remplaçant).
Temps de jeu total : 2857 minutes.
Cartons jaunes : 12.
Carton rouge : 1.
Buts marqués : 2 (1 en CDL, 1 en L1).
Passes décisives : 2 (1 en C3, 1 en L1).


http://zoomgirondins.com/wp-content/uploads/2015/05/IMG_1990_GF_GF.jpg

Jaroslav PLASIL


Il aura été l’une des rares satisfactions de la saison. Du haut de ses 34 ans, Jaroslav Plasil aura donné l’impression de rajeunir à chaque match joué dans cette saison (ou presque). Promu capitaine, comme par le passé, en fin de saison, au détriment de Lamine Sané, le milieu de terrain tchèque aura tenté de prendre l’animation du jeu bordelais à son compte suite aux départs d’Henri Saivet et de Wahbi Khazri. Absent en début de saison (de juillet à début septembre) et en début d’année 2016 (mois de février et mars), Plasil n’en demeure pas moins un joueur important dont l’exemplarité sur et en dehors des terrains est appréciable et appréciée chez tout supporter du FCGB.


Fiche technique :

Matchs joués : 37 (32 en tant que titulaire), dont 27 en Ligue 1 (25 titularisations), 4 en Europa League (3 titularisations), 3 en Coupe de la Ligue (tous titulaires) et 3 en Coupe de France (1 titularisation).
Temps de jeu total : 2823 minutes.
Carton jaune : 1.
Cartons rouges : 0.
Buts marqués : 4 (3 en L1, 1 en Coupe de la Ligue).
Passes décisives : 3 (toutes en championnat).


http://zoomgirondins.com/wp-content/uploads/2015/12/IMG_7083_GF.jpg

GRÉGORY SERTIC


Trois matchs joués cette saison seulement pour Grégory Sertic qui aura été touché d’entrée, en Ligue 1 contre Reims, aux ligaments du genou et qui ne s’en sera jamais remis depuis août. Le milieu bordelai, que Willy Sagnol aimait de plus en plus faire évoluer en défense centrale aura donc connu une saison noire. Vice-capitaine du FCGB, Sertic doit très certainement attendre la prochaine saison avec impatience ! D’autant qu’il a repris l’entraînement et les matches avec la réserve ces dernières semaines.


Fiche technique :

Matchs joués : 3 (2 en tant que titulaire), dont 1 en Ligue 1 (Il était titulaire) et  2 en Europa League (1 titularisation).
Temps de jeu total : 142 minutes.
Cartons jaunes : 0.
Cartons rouges : 0.
Buts marqués : 0.
Passes décisives : 0.


http://zoomgirondins.com/wp-content/uploads/2015/07/IMG_4345_GF.jpg

Nicolas MAURICE-BELAY


Troisième joueur le plus absent cette saison pour cause de blessure, à égalité avec Pablo (18 matchs manqués), Nicolas Maurice-Belay, perturbé par ses douleurs habituelles au genou, qui l’auront donc contraint à se faire opérer vers la fin de saison, aura joué par à-coups, apportant parfois sa technique et son fameux coup de rein dans le couloir gauche, mais aussi dans l’axe où Willy Sagnol l’aura placé à quelques reprises. Comme pour Sertic, Carasso, Arambarri, Pablo et même Kiese Thelin, on espère pouvoir compter sur son expérience de trentenaire en 2016/17, sa dernière année de contrat, une fois les blessures oubliées.


Fiche technique :

Matchs joués : 27 (19 en tant que titulaire), dont 18 en Ligue 1 (15 titularisations), 8 en Europa League (3 titularisations) et 1 en Coupe de la Ligue (Il était titulaire).
Temps de jeu total : 1731 minutes.
Cartons jaunes : 3.
Cartons rouges : 0.
Buts marqués : 2 (1 en Europe, 1 en L1).
Passes décisives : 2 (toutes en L1).


http://zoomgirondins.com/wp-content/uploads/2016/01/IMG_8560_GF.jpg

Abdou TRAORÉ


S’il se sera (enfin) remis au diapason concernant son hygiène de vie, notamment alimentaire à l’en croire, Abdou Traoré, qui n’a manqué aucun match pour cause de blessure cette saison, n’aura pas su briller quand l’occasion lui en a été donné. Avec 13 petites titularisations au compteur en 2015/16, l’international malien de 28 ans, qui sera en fin de contrat à l’issue de la saison prochaine, pourrait être tenté d’aller voir ailleurs après neuf saisons en Gironde. Si quelqu’un veut de lui...


Fiche technique :

Matchs joués : 20 (13 en tant que titulaire), dont 10 en L1 (4 titularisations), 4 en C3 (tous titulaires), 3 en Coupe de la Ligue (2 titularisations) et 3 en Coupe de France (tous titulaires).
Temps de jeu total : 1078 minutes.
Carton jaune : 1.
Cartons rouges : 0.
Buts marqués : 0.
Passes décisives : 0.


http://zoomgirondins.com/wp-content/uploads/2015/07/IMG_4688_GF.jpg

Kévin SONI


Rarement utilisé cette saison, le très jeune Kévin Soni (18 ans) aura manqué sa première et... seule titularisation, à Lille (3ème journée de L1, 0/0), avant d’apparaître plus tard comme remplaçant, puis d’être laissé en réserve en fin de saison. Le jeune milieu de terrain, retourné avec la CFA, a continué de faire ses gammes, entre qualité technique, gestes parfois décisifs, mais beaucoup de déchet par manque de sens collectif.


Fiche technique :

Matchs joués : 4 (1 en tant que titulaire), dont 2 en Ligue 1 (1 titularisation), 1 en Europa League (remplaçant) et 1 en Coupe de France (remplaçant).
Temps de jeu total : 114 minutes.
Cartons jaunes : 0.
Cartons rouges : 0.
Buts marqués : 0.
Passes décisives : 0.


http://zoomgirondins.com/wp-content/uploads/2015/12/IMG_6894_GF.jpg

Adam OUNAS


Au milieu de l'année noire des Girondins de Bordeaux, il est l’une des révélations de la saison avec ses jeunes coéquipiers que sont Frédéric Guilbert et Valentin Vada. Du haut de ses 19 ans, Adam Ounas a su, non seulement, saisir sa chance mais également prouver qu’il était déjà l’une des armes maîtresses des Girondins sur le plan offensif. Entré dans le monde professionnel à Lorient, Adam Ounas aura remercié Willy Sagnol d’un but de la tête (défaite 2-3 des Bordelais). Véritable feu follet dans les couloirs de l’attaque bordelaise, Ounas n’aura ensuite pas tardé pour devenir vraiment décisif, comme contre Troyes où son but précieux aura ramené les trois points de la victoire. Ses dribles chaloupés et sa conduite de balle auront fait mal à de nombreux joueurs cette saison (Andréa Raggi, si tu nous lis…) et l’action dont on se souviendra sera bien sûr cette remontée de balle fulgurante contre Marseille où son frappe finale tape la barre transversale, sous les yeux d’un Enzo Crivelli qui doit encore attendre la passe de son coéquipier…

Si Adam Ounas, encore trop individualiste parfois, n’est pas à l’abri de quelques erreurs de jeunesse, comme des propos tenus il y a un moment sur son ancien compte Twitter, son mini clash sur Periscope avec Wissam ben Yedder, ou, cette fois sur les terrains, en chambrant un joueur de Troyes, sa patience sur le choix de sa nationalité sportive (française ou algérienne) prouve que le garçon sait aussi mûrir ses réflexions.


Fiche technique :

Matchs joués :
30 (19 en tant que titulaire), dont 23 en Ligue 1 (15 titularisations), 2 en Europa League (2 remplacements), 3 en Coupe de la Ligue (2 titulaires) et 2 en Coupe de France (tous titulaires).
Temps de jeu total : 1698 minutes.
Cartons jaunes : 3.
Cartons rouges : 0.
Buts marqués :
.6 (5 en L1, 1 en CDL).
Passes décisives :
3 (2 en L1, 1 en CDF).


http://zoomgirondins.com/wp-content/uploads/2016/01/IMG_8590_GF.jpg

Valentin VADA


A 20 ans, après une très longue polémique judiciaire avec la FIFA pour qu’il ait le droit de venir et des mois en réserve à rattraper le temps perdu et parfaire son apprentissage, Valentin Vada commence enfin à arriver à maturité. Lancé dans le grand bain en fin d’année civile 2015, le milieu argentin formé au Proyecto Crecer, la filiale sud-américaine, n’en est ensuite plus ressorti, malgré quelques passages sur le banc. Au cœur du jeu, alors qu’on le présentait davantage comme un meneur voire un second attaquant, Vada fait valoir sa technique et sa justesse de passe, sachant quand jouer court ou long, quand tenter l’accélération ou calmer le jeu, mais aussi quand tenter la passe potentiellement décisive. Mais ses petits manques physiques, bien qu’il ait énormément progressé dans ce domaine, ont parfois invité le staff (surtout celui d’Ulrich Ramé en fin de saison) à lui préférer Yambéré ou Poko, ce qui a provoqué l’incompréhension chez les supporters, mais aussi chez lui très certainement.

N’ayant, déjà, plus qu’un an de contrat, Valentin et son entourage sont actuellement dans une sorte de bras de fer avec la direction. Bordeaux voudrait, évidemment, prolonger son grand espoir, qu’on dit déjà beaucoup sollicité, mais n’est pas prêt à faire des folies pour accepter toutes les prétentions d’un joueur très talentueux mais qui n’a encore que peu prouvé au haut niveau. Une situation regrettable, dont on espère qu’elle se finira bien.


Fiche technique :

Matchs joués :
22 (15 en tant que titulaire), dont 16 en Ligue 1 (10 titularisations), 1 en Europa League (Il était titulaire), 2 en Coupe de la Ligue (1 titularisation) et 3 en Coupe de France (tous titulaires).
Temps de jeu total : 1407 minutes.
Carton jaune : 1.
Cartons rouges : 0.
Buts marqués :
.0.
Passes décisives :
5 (2 en L1, 1 en CDF, 1 en CDL et 1 en C3).


http://zoomgirondins.com/wp-content/uploads/2015/07/IMG_4304_GF.jpg

Robin MAULUN


Complice de Vada sur les terrains en réserve, Robin Maulun, natif de la région bordelaise et formé au FCGB, a vécu une saison très frustrante. D’abord vanté par Willy Sagnol, qui l’a amené faire la préparation physique avec les pros et l’a beaucoup utilisé lors des matches amicaux, avant de le faire jouer sur les premiers matches officiels, le prometteur milieu de terrain a ensuite été renvoyé en CFA pour passer un dernier cap. Mais il s’est blessé à le cheville en fin d’année 2015, quand Vada avait et saisissait sa chance, et a ensuite été oublié. Revenant en fin de saison, mais ne réussissant pas à maintenir l’équipe B en CFA, Robin devrait faire partie (sauf repêchage inespéré) des joueurs laissés libres. Bordeaux ne voulant pas lui donner un premier contrat pro et lui ne voulant, selon les échos, pas prolonger en tant qu’amateur, le technicien de 19 ans ira donc tenter sa chance ailleurs. Attention à ce que les Marine et Blanc ne le regrettent pas...


Fiche technique :

Matchs joués :
5 (2 en tant que titulaire), dont 1 en Ligue 1 (remplacement), 3 en Europa League (2 titularisations), 1 en Coupe de la Ligue (remplaçant).
Temps de jeu total : 217 minutes.
Cartons jaunes : 0.
Cartons rouges : 0.
Buts marqués :
.0.
Passes décisives : 0
.