Attention à Larnaca !

Attention à Larnaca !

Publié le - Par - Europa League

Ce jeudi, Bordeaux débute officiellement sa saison 2015/16 et sa campagne européenne en recevant, pour le compte du 3ème tour préliminaire aller de l'Europa League, l’équipe chypriote de l’AEK Larnaca, qui sera le premier visiteur étranger de l’histoire du Nouveau Stade. Un club méconnu, mais dont il faudra pourtant se méfier tant il n’est pas à négliger. La preuve dans cet article de présentation.

Obligés d’en passer par deux tours préliminaires pour espérer jouer les poules de l’Europa League, du fait de leur qualification européenne dans des conditions peu flatteuses (6ème place en L1 et razzia du Paris S-G qui libère les accessits), les Girondins de Bordeaux savent depuis 10 jours qu’ils joueront contre l’AEK Larnaca. Perpétuant la tradition « exotique » des dernières campagnes européennes (APOEL Nicosie, Funchal, Maccabi Tel-Aviv, Puchov, Budapest, Dynamo Kiev, Étoile Rouge de Belgrade, Helsingborg, Tampere, Panionios, Grodzisk ou même encore Sparta et Slavia Prague), Bordeaux se rendra donc sur l’île de Chypre, dans cette jolie ville d’environ 90 000 habitants qui est située non loin de la capitale, Nicosie, et abritant l’un des deux aéroports de ce petit pays situé au large de la Grèce et de la Turquie, en pleine Mer Méditerranée.

http://www.zupimages.net/up/15/31/avfx.png

LE CLUB


Concernant le club (omnisports) de l’AEK Larnaca, il est issu d’une fusion assez récente (1994) de deux clubs plus anciens (fondations vers 1930) et n’a donc pas une grande histoire, sauf à considérer les 5 titres nationaux et les 6 coupes gagnés par l’EPA Larnaca FC et le Pezoporikos Larnaca avant la fusion.  4ème sur 12 de la saison régulière (22 matches), puis 2ème à l’issue de la phase finale (10 matches supplémentaires entre les 6 premiers) en 2014/15, l’AEK Larnaca, qui ne compte qu’une coupe de Chypre gagnée en 2004 à son palmarès récent, vient de réaliser sa meilleure performance en championnat. Et l’équipe entraînée par l’ancien attaquant pro Thomas Christiansen (42 ans), qui a fait carrière entre les D2 et les D1 espagnole et allemande dans les années 90-2000 - passant notamment par la réserve du Barça et grattant même des sélections en équipe d’Espagne -, n’a terminé qu’à 3 petits points de l’APOEL Nicosie, qui a finalement signé le doublé coupe-championnat.

http://www.zupimages.net/up/15/31/2sue.png

http://www.zupimages.net/up/15/31/jng6.png

SON PASSÉ EUROPÉEN

Jouant tous ses matches à domicile au Gymnastic Club Zenon Stadium (dit « GSZ Stadium » ou « Zenon Stadium »), d’une capacité de 13 000 places, l’AEK Larnaca a tout de même une expérience européenne qui n’est pas nulle au vu de ses références modestes et de sa jeunesse. Ceux qui sont surnommés les « Jaune et Vert » en référence aux deux couleurs de leur maillot domicile et de leur écusson, ont ainsi participé 3 fois à la Coupe d’Europe.

http://www.zupimages.net/up/15/31/kml9.png

Leur dernière participation, lors de la saison 2011/2012, a été de loin la plus aboutie puisqu’ils ont joué quelques 12 matches d’Europa League, passant 3 tours de qualifications pour aller jusqu’en phase de poules. Les Tchèques du Mlada Boleslav et les Norvégiens de Rosenborg, clubs pourtant plus réputés sur la scène continentale, avaient ainsi mordu la poussière et s’étaient faits éliminer par les Chypriotes, qui avaient ensuite terminé... dernier de leur poule, malgré un succès contre le Maccabi Haifa et deux nuls contre le Steaua Bucarest et Schalke 04. Un parcours déjà bien plus reluisant que celui des Girondins pour leur dernière campagne européenne de 2013/14 (1 victoire et 5 défaites dans une poule avec l’Eintracht Francfort, l’APOEL Nicosie - rival de l’AEK Larnaca donc - et le Maccabi Tel-Aviv).

http://www.zupimages.net/up/15/31/dnz2.jpg

L'ÉQUIPE ACTUELLE

Évidemment, pas de grands noms dans cette équipe expérimentée, mais un très fort accent espagnol qui nous intrigue. En effet, cette nationalité est la plus représentée dans l’effectif, qui compte pas mal d’éléments intéressants mine de rien. Voici une petite revue des troupes :

- Mateusz Taudul, 20 ans, jeune gardien de but formé à Everton, international U19 polonais. Au club depuis cet été.
- Mikel Saizar, 32 ans, gardien de but, passé par le réserve de la Real Socieda et par Cordoba, 200 matches en Liga Adelante. Au club depuis cet été.

- Elias Charalambous, 34 ans, arrière latéral passé par la Grèce (PAOK Salonique) et l’Allemagne (Karlsruhe), international chypriote. Au club depuis 2014.
- Adam Marciniak, 26 ans, arrière latéral passé par Cracovie, international polonais. Au club depuis cet été.
- Ander Murillo, 32 ans, défenseur central qui a joué à l’Athletic Bilbao, à Salamanque et au Celta Vigo, 130 matches en Liga et 70 en Liga Adelante (D2), international espagnol U17, 19 et 21. Au club depuis 2011.
- David Catala, 35 ans, défenseur central, 200 matches en Liga Adelante entre le… Celta, Xerez, l’Espanyol Barcelone et Salamanque. Au club depuis 2012.

http://www.zupimages.net/up/15/31/hafo.jpg

- Vincent Laban, 30 ans, milieu de terrain défensif formé à… Nantes, international chypriote d’origine française, passé par l’Anorthosis Famagouste, avec qui il avait joué les phases de poule de la Ligue des Champions en 2008/2009 et par l’Astra Giurgiu, qui avait sorti Lyon en tour préliminaire d’Europa League l’été dernier. Au club depuis cet été.
- Juan Manuel Ortiz, 33 ans, milieu défensif formé à l’Atlético Madrid et passé par Almeria. Au club depuis 2014.
- Vladimir Boljevic, 27 ans, milieu relayeur passé par Cracovie, internationale monténégrin. Au club depuis 2014.
- Jorge Larena, 33 ans, milieu relayeur passé par l’Atlético Madrid, Las Palmas, Huesca, Huelva ou encore… le Celta Vigo, 180 matches en Liga et 200 en Liga Adelante, international espagnol U21. Au club depuis 2014.
- Jorge Filipe Montero, 26 ans, ailier formé à Porto et passé par la D2 portugaise et l’AEL Limassol, autre club chypriote, international portugais en U17, 19 et 21. Au club depuis janvier 2015.

- Nestoras Mitidis, 24 ans, attaquant, international chypriote, 24 buts en 66 matches sur les 2 dernières saisons toutes compétions confondues. Formé au club.
- Joan Tomas Campasol, 30 ans, ailier/attaquant ayant joué à Alicante, au Celta Vigo et dans les réserves pros de Villarreal et de l’Espanyol Barcelone, international espagnol en U19. Au club depuis 2013.
- André Alves Dos Santos, brésilien de 31 ans, attaquant, a été meilleur buteur et champion en Hongrie (Videoton) et a joué à l’Omonia Nicosie. Au club depuis 2015.

Au vu de la composition de l’équipe, on se dit donc que ce n’est sans doute pas un hasard si le staff - en majorité - et l’entraîneur, en poste depuis une saison, sont espagnols et si bon nombre de joueurs rompus aux joutes de la D2 voire de la première division ibérique sont arrivés ces derniers temps.

http://www.zupimages.net/up/15/31/rtea.jpg

Bon, il n’y a pas non plus de quoi avoir peur, loin de là même, d’autant plus que le championnat chypriote ne débutera que fin août et que Bordeaux est donc censé être un peu en avance physiquement, mais surtout pas de mépris à avoir cependant car il y a du talent et de l’expérience dans cette équipe de l’AEK Larnaca. N’oublions pas également que Bordeaux se déplacera au retour, et ce dans une ambiance  « à la grecque » certainement très chaude, bien que Larnaca ne semble pas être le club le plus populaire du pays. Le FCGB aura ainsi tout intérêt à prendre un avantage, net si possible, dès l’aller pour s’éviter une grosse déconvenue comme il y a deux ans, où la bande des Sané, Sertic, Obraniak, Carrasso, Faubert, Jussiê et Rolan, sous les ordres de Francis Gillot, avait perdu (1-2) à Nicosie.

Bref, tous au stade jeudi pour vivre, on l’espère, la première victoire européenne des Girondins au Nouveau Stade !