Tresh en manque de temps de jeu

Tresh en manque de temps de jeu

Le - Anciens - Par

Il a certes disputé 13 matches depuis le début de saison avec son nouveau club du Dynamo Kiev, mais, depuis plus d'un mois maintenant, Benoit Trémoulinas (bientôt 28 ans) n'est plus titulaire. Ce fut encore le cas ce weekend lors de la victoire 3 à 0 des joueurs de la capitale ukrainienne contre la modeste équipe de l'Hoverla Uzhhorod, face à qui Evgueni Makarenko (22 ans) a été encore préféré à l'ancien bordelais par Oleg Blokhine sur le flanc gauche de la défense.


De quoi confirmer certains doutes qui avaient accompagné, cet été, son départ du FCGB et son choix de carrière surprenant... Même si le N°33 du Dynamo Kiev s'en était défendu dans L’Équipe au cours du mois dernier :


« Au Dynamo Kiev, la concurrence est très forte à tous les postes. J’ai beaucoup joué lors des deux premiers mois de compétition et beaucoup moins par la suite. Je continue de m’accrocher. Honnêtement, à l’heure actuelle, je ne pense pas à un éventuel retour en équipe de France et à la Coupe du monde. Il faut d’abord que je m’impose ici, au Dynamo. »

« J’avais besoin de me couper de mes racines et de me mettre en danger. Je suis servi, la preuve je joue moins aujourd’hui… (…) J’avoue y avoir bien réfléchi après avoir reçu début juin l’offre du Dynamo. (…) Comme le Dynamo était ma touche la plus sérieuse, je me suis décidé à faire le grand saut. Je n’avais pas peur de m’enterrer aux Girondins car je suis un joueur du cru et Bordeaux est mon club de cœur. Ça pouvait être une bonne chose d’imiter Marc Planus et de rester mais j’avais des envies d’ailleurs. Et comme je ne voulais pas partir libre, après tout ce que Bordeaux m’a apporté en termes de récompenses financières et de titres, j’ai accepté mon transfert à Kiev à un an de la fin de mon contrat. Mais le Dynamo n’est pas mon dernier arrêt. Pourquoi ne pas revenir terminer ma carrière aux Girondins ? »

Tresh en manque de temps de jeu

Contenu sponsorisé

En continu