Schneider : "Il y a d’excellents retours du vestiaire sur le travail de Gourvennec"

Schneider : "Il y a d’excellents retours du vestiaire sur le travail de Gourvennec"

Le - Médias- Par Aymeric

Comme sur RMC, les intervenants de L'Equipe 21 ont pu, dans "L'Equipe du Soir", donner leurs avis sur l'arrivée de Jocelyn Gourvennec sur le banc des Girondins de Bordeaux.

Damien Degorre (journaliste à L'Equipe) : « Bordeaux est un club qui a quand même du potentiel, et Gourvennec est capable de révéler ce potentiel. »

Grégory Schneider (journaliste à Libération) : « Sa dernière saison à Guingamp était peut-être celle de trop pour lui, il a perdu toute son attaque à l'intersaison avec Beauvue, 17 buts en championnat, et Mandanne, 11 buts, mais malgré ça ils sont douzièmes, c’est stable. Il y a d’excellents retours du vestiaire sur son travail, les joueurs et les dirigeants le considèrent comme quelqu’un de droit… Il génère une certaine unanimité. »

http://www.zupimages.net/up/16/21/g1ri.jpg

Gilles Favard (ex conseiller sportif de Bordeaux et de Nantes) : « Gourvennec est un bon entraineur, c'est un vrai architecte. Quand il est arrivé, Guingamp était en National, et Il les laisse en Ligue 1 où le club se maintient depuis trois ans, avec un succès en Coupe de France et un bon passage en Coupe d’Europe. Maintenant, il arrive à Bordeaux, un club sur un tas de ruines, donc il faut balayer les pierres qui sont en vrac et reconstruire. Je pense que Gourvennec est l’homme de la situation pour cela. Il était dans un club à 30 millions de budget, et il va monter dans un club à 70. Il y a une progression… Par contre, expliquez aux supporters bordelais qu’il ne va pas résoudre le problème en deux mois, car le problème girondin est réellement colossal ! »

En continu