Sané : "Ce n'est pas Paris - Marseille non plus"

Sané : "Ce n'est pas Paris - Marseille non plus"

Le - Avant-match - Par

Capitaine des Girondins et donc chef de file de la délégation qui a rencontré les leaders des Ultramarines au Haillan ce samedi pour une mise au point sur l'enjeu historique de ce dernier Bordeaux - Marseille à Lescure et de l'invincibilité depuis 1977 à tenir jusqu'au bout dans ce stade, Lamine Sané a été clair : ."On va y laisser nos tripes, on fera tout pour gagner".

Le défenseur international sénégalais de 28 ans était pourtant bien plus nuancé vendredi en conférence de presse devant les médias, comme Willy Sagnol et Wahbi Khazri d'ailleurs. En retranscrivant et en relisant les propos du N°6 du FCGB on a même presque peur qu'il n'eût pas vraiment bien saisi la dimension particulière du choc. A moins qu'il ne s'agisse d'une stratégie de communication et d'approche du match pour le dédramatiser et ne pas se mettre trop de pression...

« L’invincibilité contre Marseille à domicile est vraiment importante pour le club, les supporters, mais nous, joueurs, on va enlever toute cette pression là - pas négative, mais qui se rajoute - pour se concentrer sur l’objectif de prendre les trois points. Peu importe la manière, les faits de match, dimanche on veut juste les trois points au coup de sifflet final. Marseille est une très bonne équipe comme on l’a vu notamment dimanche dernier face à Paris. Une équipe qui se donne beaucoup, qui se projette vite et en grand nombre vers l’avant, mais qui a aussi des failles, notamment si on joue dans le dos de leur défense.

(…) En cas de succès on revient à trois points d’eux et on met la pression sur Saint-Étienne, Monaco et Montpellier. Nous avons des objectifs de fin de saison et voulons les atteindre. Comme je le disais, dans le vestiaire on parle uniquement des trois points et on se concentre sur le match, sans trop penser au contexte extérieur. Le groupe est à 200, voire à 300%, car on sait que ça se jouera sur des détails, de la concentration. Si on fait le même match que contre Paris, il y aura de très belles choses. C’est un gros match à jouer et on a à cœur de se donner à fond pour l’emporter. D’abord pour nous personnellement, puis ensuite pour le public.

(…) Le match va se prendre comme les autres, avec de l’engagement, du sérieux et de l’envie. Il n’y a que 3 points en jeu, comme lors des matches suivants donc on se focalise là-dessus et on fera les comptes dimanche. L’enjeu sportif du match suffit déjà à motiver l’équipe, le club, donc à nous de le démontrer dimanche. On travaille pour ça toute la semaine. Jouer des matches comme ça, on en rêve quand on est footballeur et ça peut nous préparer pour la Coupe d’Europe l’an prochain. (…) Gignac est très efficace, il a encore pris de l’ampleur cette saison et il faudra faire très attention car la moindre balle dans la surface peut finir au fond. Il est très performant dans le domaine aérien, c’est un leader, il montre l’exemple par son investissement. Mais jouer contre Marseille, c’est ce qu’il y a de plus passionnant et dimanche on sera tous surmotivés.

(…) Il y a une rivalité, mais ce n’est pas Paris - Marseille non plus, là c’est plus une histoire entre les supporters qui ne sont pas de très bons amis. Par rapport à un derby ce n’est pas spécialement différent, même si Marseille est une tête d’affiche, on prépare ce match comme un autre. Il ne faut pas l’aborder de la mauvaise manière. Honnêtement, ce n’est pas plus que ça, pas autre chose. Mais gagner contre Marseille ça fait toujours plaisir quand même. Je connais quelques joueurs là-bas : Gignac, Mendy, Lémina un peu, et « Souley » (Diawara) avant, mais il est parti depuis…

(…) Cette saison, on a inversé la tendance et c’est nous qui prenons des points en fin de match. On a vraiment bossé sur ça, avec le coach surtout, car on avait moins de jus dans les derniers quarts d’heure. Alors il a bien appuyé là-dessus et ça va mieux. »

https://pbs.twimg.com/media/CB7LVQnW8AAfBmU.jpg

Sané : "Ce n'est pas Paris - Marseille non plus"

Contenu sponsorisé

En continu