Saivet, surpris mais prêt à en découdre, Sané vise la gagne

Saivet, surpris mais prêt à en découdre, Sané vise la gagne

Le - CAN - Par

Les médias sénégalais GFM et SportSénégal ont publié des interviews d'Henri Saivet et de Lamine Sané, les deux Bordelais des "Lions de la Téranga" pour la CAN 2015. Voici quelques uns des nouveaux propos de nos deux internationaux coachés par Alain Giresse.

Saivet : "C’est vrai que je reviens d’une longue période d’indisponibilité à cause des blessures (une première, au genou gauche, contractée en fin de saison dernière, avant une autre blessure, au niveau du 5e métacarpien du pied droit, en septembre dernier, ndlr), mais là, je me sens beaucoup mieux. J’ai oublié ces soucis. Cela va de pair avec la carrière d’un sportif. Là, je peux dire que la forme revient très, très bien. Depuis que j’ai repris, j’ai fait toutes les choses progressivement et là je retrouve toutes mes sensations. J’ai joué quelques bouts de matches en club (3 matches avec les Girondis de Bordeaux cette saison, pour un total de 78 minutes, ndlr). Là je m’entraîne avec le groupe, donc, en gros, ça va très bien. Je m’entraîne très bien. Je ne me précipite pas. Physiquement et mentalement, je suis bien. Je me sens déjà prêt pour le tournoi. A 100% !

(...) Je suis vraiment surpris d’être convoqué. Vu la façon dont les choses se sont bien enchaînées pour moi, je ne peux qu’être surpris. Ce n’était pas évident. Je pense que tout le monde a dû être surpris. Mais ce n’est pas ça le plus important. Le plus important, c’est l’équipe, c’est le maillot national. C’est le sélectionneur qui décide et s’il a jugé que je peux apporter quelque chose à cette équipe, c’est avec grand plaisir que j’essaierai de justifier cette confiance. C’est toujours un réel honneur d’être là. Et concernant les propos du coach Sagnol à Bordeaux, pour moi, ce n’est pas grave, c’est un détail. Ce n’est donc pas important."

Sané : "L’ambition d’aller le plus loin possible. On sait qu’on a une belle équipe, un bon potentiel. Cela fait des années que le Sénégal a une belle équipe mais n’a jamais marqué l’histoire en gagnant des titres. Pour marquer les esprits, il va falloir gagner des titres et faire des choses exceptionnelles. (...) On ne va pas s’occuper des autres pour l’instant. Le seul problème, c’est nous. On sait que si on se concentre sur la CAN, on est capable de faire de très belles choses. Après, ces nations (Algérie, Afrique du Sud et Ghana) sont de très belles équipes aussi. Elles ont réussi à avoir peut-être un peu plus de feeling entre eux avant nous mais, il ne faut pas nous oublier, on est là."

Pour rappel, le Sénégal a battu hier (1-0) le Gabon d'André Poko en match de préparation. Avec nos deux Girondins titulaires.

Saivet, surpris mais prêt à en découdre, Sané vise la gagne

Contenu sponsorisé

En continu