Quand feu Michel Hidalgo vantait le "seigneur" Patrick Battiston

Quand feu Michel Hidalgo vantait le "seigneur" Patrick Battiston

Le - Anciens - Par

Pour rendre hommage à Michel Hidalgo, l'ancien grand sélectionneur des Bleus champions d'Europe 84, mort il y a quelques jours, La Chaîne L’Équipe a rediffusé des anciennes interviews, dont une où Hidalgo explique à travers une anecdote en quoi Patrick Battiston, l'ex défenseur des Girondins et actuel directeur du centre de formation du FCGB, est un grand Monsieur aux valeurs humaines si appréciées :

"En finale de l'Euro 84 (2-0 contre l'Espagne, NDLR), il reste 10 minutes à jouer et un joueur me fait signe en ayant l'air de me dire de le changer. C'est Battiston. Je dis donc à Manu Amoros d'aller sur le terrain pour le remplacer. Patrick vient donc s’asseoir à côté de moi, je lui demande ce qu'il a et il me dit... 'Je n'ai rien'. Mais moi je ne comprends pas ! Il n'a rien, il est chaud, et un joueur froid rentre sur le terrain alors qu'il reste du temps de jeu (le changement avait eu lieu à la 74ème minute et il n'y a alors que 1-0 ; NDLR). Et Battiston m'a dit : 'J'ai voulu que Manu Amoros ait sa part de finale'. Donc, un joueur, sur le terrain, qui va être... champion d'Europe, laisse sa place alors qu'il ne reste que quelques minutes à jouer ? C'est un seigneur."

Retranscription faite par nos soins

Quand feu Michel Hidalgo vantait le "seigneur" Patrick Battiston

Contenu sponsorisé

En continu