Pierre Hurmic : "Je ne m’entêterai pas si c’est défavorable au contribuable"

Pierre Hurmic : "Je ne m’entêterai pas si c’est défavorable au contribuable"

Le - Interview - Par

Se souciant de la situation et de l'avenir des Girondins de Bordeaux, le nouveau maire de la ville, Pierre Hurmic, revient pour Sud Ouest sur son désir, exprimé depuis le tout début de la campagne municipale, de rompre le partenariat public privé (PPP) du grand stade du Lac afin de le mettre en vente ; d'abord à destination du FCGB :

"Je vais demander à un cabinet spécialisé de calculer l’indemnité qu’il faudrait verser à l’exploitant en cas de sortie. Si cela coûte plus cher de le vendre que de le garder, je ne serai pas kamikaze. Je ne m’entêterai pas si c’est défavorable au contribuable."

Voulant rencontrer l'actionnaire du FCGB, King Street, et demandant le départ du président Frédécric Longuépée afin d'apaiser les tensions avec les supporters, Hurmic se déclare donc plus souple sur l'enjeu du 'Matmut Atlantique' / stade René Gallice.

Pierre Hurmic : "Je ne m’entêterai pas si c’est défavorable au contribuable"

Contenu sponsorisé

En continu