Philippe Lucas : "À la base l'équipe de la Gambardella 2013 n’était pas une génération extraordinaire"

Philippe Lucas : "À la base l'équipe de la Gambardella 2013 n’était pas une génération extraordinaire"

Le - Gambardella - Par

En 2013, Bordeaux a remporté la Coupe de France, mais aussi (le même jour) la Coupe Gambardella. Philippe Lucas, ancien milieu défensif girondin et actuel coach des U17 régionaux du FCGB, a (re)fait un point sur l'évolution de cette génération de U19 dont il était alors l'entraîneur. Celle des Gaëtan Laborde, Valentin Vada, Jérôme Prior, Théo Pellenard, Hadi Sacko et Younès Kaabouni.


« Si on rajoute Enzo Crivelli (prêté à Bastia cette saison, NDLR), ça fait un joueur sur deux qui est passé pro, ce n’est pas si mal. À la base, ce n’était pas une génération extraordinaire. Le collectif s’est formé au fur et à mesure de la compétition avec des personnalités qui se sont dégagées. On savait que ça serait très compliqué de gérer l’après. Il y en a qui l’ont bien fait, d’autres non, certains se sont révélés.


La Gambardella, c’est une belle aventure, mais ça ne donne aucune certitude. Il reste des marches compliquées à franchir car c’est l’âge où on leur rend la liberté, et où ils commencent à avoir un petit statut. On arrive à définir des profils, mais on ne maîtrise pas l’environnement, le fait de savoir si les têtes vont tourner. Le haut niveau, ce n’est pas se présenter sur le terrain de temps en temps. C’est de la constance sur et hors du terrain. »


(Sud Ouest, via CFAGirondins.fr)


Philippe Lucas : "À la base l'équipe de la Gambardella 2013 n’était pas une génération extraordinaire"

Contenu sponsorisé

En continu